Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLERGIE aux ÉPICES: Elle contraint encore à se priver de tout

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 2 semaines
ACAAI

Les épices sont partout, dans les produits alimentaires, mais aussi dans les cosmétiques, certains produits d’hygiène dentaire ou encore les parfums. Or 2 à 3% de la population sont allergiques aux épices et la tendance est à l’augmentation, selon ce bilan des Allergologues présenté à la Réunion annuelle de l'American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI). Une allergie qui reste largement sous-diagnostiquée, très complexe à cerner et contraint souvent "à se priver de tout".

«Bien que l'allergie aux épices reste rare, l'utilisation croissante des épices dans l'alimentation et les cosmétiques, entraîne une augmentation de ce type d'allergie », explique Sami Bahna allergologue, président sortant de l'ACAAI et auteur de ce bilan. C'est une allergie compliquée, à la fois pour les médecins et les patients, qui doivent adopter des mesures extrêmes pour éviter l'allergène, comme un régime alimentaire très strict qui mène parfois à la malnutrition et à une faible qualité de vie. - Les personnes les plus vulnérables: Les femmes sont les premières victimes, avec la présence, en nombre, des épices dans les produits de maquillage, les huiles pour le corps, les dentifrices et les parfums. - Les personnes allergiques au pollen de bouleau ou à l'armoise seront aussi plus susceptibles d'être allergiques aux épices. - Les épices déclenchantes identifiées sont principalement la cannelle et l'ail, mais le poivre noir et la vanille peuvent également être allergènes. Les mélanges d'épices qui comportent de 3 à 18 épices sont donc les plus à craindre par les personnes allergiques, tout comme les épices fortes. Plus forte est l'épice, explique l'Allergologue, plus le risque d'allergie est élevé. Une personne allergique à une seule épice connue pourra réagir à différents mélanges d'épices. - Les modes de cuisson ont aussi leur effet, mais les effets de la chaleur restent imprévisibles ; ils peuvent soit réduire les agents qui causent des allergies, soit renforcer leur action. - Toutes les voies sont possibles : Une réaction allergique peut être causée par la respiration, la consommation ou le contact avec les épices. - Les symptômes vont des légers éternuements au choc anaphylactique. Selon le Dr Bahna, l'allergie aux épices doit être suspectée chez les personnes qui ont de multiples réactions à des aliments non apparentés ou qui réagissent à des aliments pré-préparés et non cuisinés à la maison. Dans ce cas, Les patients doivent soigneusement noter les aliments et les autres produits qui ont pu déclencher leur allergie. En raison de la complexité de ce type d'allergie, les allergologues recommandent souvent un plan de traitement qui comprend l'évitement strict de tout produit contenant des épices.


Source: ACAAI Sugar and Spice and Everything Not So Nice (Visuel@ © hitdelight - Fotolia.com)

Autres actualités sur le même thème