Vous recherchez une actualité
Actualités

CAFÉ: 4 tasses par jour contre le cancer oro-pharyngé

Actualité publiée il y a 7 années 9 mois 2 semaines
American Journal of Epidemiology

Le café a déjà suggéré son effet réducteur sur le cancer de la peau et du col de l’utérus, cette étude, encore à l’initiative de l’American Cancer Society, suggère le même bénéfice sur le risque de cancer oro-pharyngé. Cette forte association inverse entre la consommation de café et la mortalité du cancer buccal, avérée pour une consommation d’au moins 4 tasses de café caféiné par jour, montre une réduction de moitié du risque de décès. Ces résultats publiés en ligne dans l’American Journal of Epidemiology, ajoutent aux bénéfices déjà évoqués du café.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les chercheurs ont exploité les données de la Cancer Prevention Study II, une étude de cohorte prospective américaine débutée en 1982, sur 968.432 hommes et femmes sans cancer lors de leur inclusion dans l'étude. Au cours des 26 années de suivi, 868 décès liés au cancer cancers oro-pharyngé ont été recensés.


Une consommation de 4 tasses de café caféiné par jour est associée à un risque réduit de 49% de décès par cancer cancers oro-pharyngé par rapport à une consommation occasionnelle (RR : 0,51, IC : 95% de 0,40 à 0.64). Une diminution dose-dépendante du risque de décès est observée avec chaque tasse supplémentaire de café consommée quotidiennement. L'association s'avère indépendante du sexe, du tabagisme ou encore de la consommation d'alcool. Aucune association similaire n'a été identifiée avec le thé.

«Alors que le café est l'une des boissons les plus consommées dans le monde, et contient une variété d'antioxydants, de polyphénols et autres composés biologiques actifs qui peuvent aider à protéger contre le développement ou la progression de cancers », explique l'auteur principal Janet Hildebrand, « que ces cancers oro-pharyngés font partie des cancers les plus fréquents, la preuve d'un effet protecteur possible dans l'étiologie et /ou la progression des cancers de la bouche et du pharynx est d'un intérêt considérable pour améliorer leur pronostic ».

Source: Am. J. Epidemiol. (2012) doi: 10.1093/aje/kws222 online December 9, 2012 Coffee, Tea, and Fatal Oral/Pharyngeal Cancer in a Large Prospective U.S. Cohort

Accéder aux dernières actualités sur Café et santé

Autres actualités sur le même thème