Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER et diagnostic: Du sucre pour allumer les tumeurs sous IRM

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 1 semaine
Nature Medicine

Détecter un cancer par IRM et … un peu de sucre, c’est la nouvelle technique de diagnostic développée par ces scientifiques de l’University College London. La technique, nommée glucoCEST, détecte en fait l'absorption du sucre dans les tumeurs et apparaît comme une alternative prometteuse car plus sûre et plus précise, pour évaluer les tumeurs. Ces premiers résultats, publiés dans la revue Nature Medicine et obtenus chez la souris, doivent encore être confirmés par des essais déjà en cours sur des cancers humains.

La technique glucoCEST ou glucose chemical exchange saturation transfer, est basée sur le fait que les tumeurs consomment beaucoup plus de glucose que les tissus normaux sains pour soutenir leur croissance.


Une demi-barre de chocolat suffit: L'adaptation d'un scanner IRM à la captation du glucose permet de faire apparaître les tumeurs sous forme de tâches lumineuses. GlucoCEST utilise ainsi les ondes radio pour marquer magnétiquement le glucose dans l'organisme, ce qui permet, après une injection de sucre (classique), de détecter les tumeurs avec des techniques d'IRM classiques. Le Professeur Mark Lythgoe, auteur principal de l'étude explique que GlucoCEST permet de détecter le cancer à partir d'une teneur en sucre équivalente à celle d'une demi-barre de chocolat.

Désormais, les patients pourraient être suivis dans les hôpitaux classiques disposant d'un IRM, plutôt que d'être adressés à des centres médicaux spécialisés. C'est aussi l'opportunité pour les groupes de patients vulnérables comme les femmes enceintes et les jeunes enfants de pouvoir être suivis de façon plus régulière, sans les risques associés à un excès de rayonnement. Enfin, c'est bien sûr aussi une autre possibilité d'évaluer l'efficacité de nouveaux traitements contre le cancer.

Source: Nature Medicine 7 July 2013 doi:10.1038/nm.3252 In vivo imaging of glucose uptake and metabolism in tumors – Visuel UCL (University College London)

Lire aussi: BIOLOGIE: De l'eau et du sucre pour voir à travers les organes

Autres actualités sur le même thème

Pages