Vous recherchez une actualité
Actualités

CIALIS, un traitement possible pour les maladies musculaires?

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 3 semaines
Science Translational Medicine

Habituellement utilisé pour traiter les dysfonctions érectiles, le Cialis (tadalafil) pourrait avoir des vertus curatives pour une forme rare de dystrophie musculaire, la dystrophie musculaire de Becker (DMB). L’étude américaine, publiée dans l’édition du 28 novembre de la revue Science Translational Medicine montre que le tadalafil peut corriger le flux sanguin anormal observé chez les patients atteints et marque une première étape vers la possibilité d'utiliser le Cialis pour ralentir la progression de la maladie.

La dystrophie musculaire de Becker (DMB) qui touche surtout les garçons et les hommes jeunes, est due à des mutations dans le gène de la dystrophine, une protéine musculaire en forme de bâtonnet. Aucun traitement n'existe à l'heure actuelle pour cette maladie.


L'étude menée au Cedars Sinai Medical Center de Los Angeles, a été financée par la Muscular Dystrophy Association et par le National Center for Advancing Translational Sciences of the National Institutes of Health. Le laboratoire Lilly qui fabrique le médicament n'a pas été impliqué. Le Dr Elizabeth Martin et ses collègues ont mené leur étude sur un petit groupe de 10 garçons atteints. Ils constatent au départ de l'étude, chez la plupart des participants, que le flux sanguin au cours d'un exercice est défaillant et que le muscle ne peut pomper plus de sang en raison d'un manque en oxyde nitrique. Une déficience du flux sanguin qui contribue à la fatigue et à la faiblesse musculaire.

Le tadalafil restaure la circulation sanguine dans les muscles privés d'oxygénation : En inhibant une enzyme musculaire appelée phosphodiestérase 5 qui stimule la voie de signalisation par l'oxyde nitrique, le médicament rétablit des niveaux normaux d'oxyde nitrique. Les chercheurs constatent ainsi qu'une seule dose orale de 20 milligrammes de tadalafil a permis de restaurer un flux sanguin normal chez 8 des 10 patients traités et suggèrent que le tadalafil (Cialis) pourrait avoir des effets bénéfiques chez certains patients atteints de DMB et ralentir ou prévenir l'affaiblissement musculaire s'il était donné au début de la maladie.

Un traitement possible pour d'autres maladies musculaires ? Si ces résultats préliminaires se confirment, cette découverte pourrait constituer le premier traitement connu de cette maladie et d'autres maladies musculaires, comme la dystrophie musculaire de Duchenne, une maladie génétique qui touche l'ensemble des muscles du corps. D'autres recherches devront être menées à plus grande échelle pour confirmer cet effet significatif d'amélioration du flux sanguin sur les muscles dystrophiques. Mais ces premiers résultats sont prometteurs, déclare Ronald Victor, directeur de l'étude. Il précise néanmoins qu'il faudra attendre avant de prescrire du Cialis aux patients souffrant de ce type de dystrophie musculaire, dite de Becker.


Le lien entre ce médicament de la dysfonction érectile et les maladies musculaires d'origine génétique n'est pas si surprenant au final.
En effet, il faut se souvenir que l'origine de son concurrent, le Viagra, est accidentelle. Ainsi, le but premier de ce traitement était de lutter contre l'angine de poitrine, une maladie cardiaque. Lors des différents tests menés, les chercheurs s'aperçurent ensuite qu'un des effets secondaires de son agent actif, le sildénafil, provoquait une érection. D'ailleurs, le sildénafil ainsi que le tadalafil sont utilisés dans certains cas d'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP).

Auteur: Jean Lellouche 121.doc (Page Cialis)

Source: Sci Transl Med 28 November 2012 DOI: 10.1126/scitranslmed.3004327 Tadalafil Alleviates Muscle Ischemia in Patients with Becker Muscular Dystrophy

Autres actualités sur le même thème