Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: A 7 mois, les enfants nous regardent déjà dans le blanc des yeux

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 4 semaines
PNAS

L'œil joue un rôle important dans la capacité d’expression d'un visage et tout particulièrement la sclérotique ou partie blanche de l’œil. Les enfants l’ont déjà bien compris à 7 mois. Est-ce même un processus inconscient qui se développe déjà avant la naissance ? C’est ce que suggère cette étude américaine qui montre, dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) comment le petit enfant en analysant inconsciemment ces indices, est capable de percevoir l’émotion ou le comportement d'un adulte.

Quelques exemples de ces signaux sociaux transmis par « le blanc de l'œil » : Des yeux grands ouverts, avec « beaucoup de blanc » peuvent indiquer la peur ou la surprise, un œil allongé à la paupière un peu fermée va avec le sourire et exprime plutôt la joie et le bonheur. Un regard détourné ou fuyant peut signifier le mensonge ou l'absence d'intérêt. Le blanc des yeux fait donc partie des signaux du regard, un langage important dans les interactions sociales -et auquel le nouveau-né de moins de 24 heures est déjà sensible, selon une précédente étude de l'Université Paris Descartes publiée dans la revue PloS one.


Les chercheurs de l'Université de Virginie et du Max Planck Institut rappellent que l'œil humain avec sa sclérotique blanche est « conçu » aussi pour faciliter les interactions sociales et qu'il existe des preuves de mécanismes cérébraux permettant cette détection inconsciente de ces signaux chez les adultes. Cependant on ignore si cette capacité cérébrale se développe dès la conception ou plus tard, après la naissance.
Cette étude fournit la preuve d'une capacité de détection cérébrale inconsciente de ces indices du « blanc de l'œil », chez le nourrisson, dès l'âge de 7 mois, qui lui permet de répondre automatiquement à ces indices.

Tobias Grossmann, psychologue à l'Université de Virginie et Sarah Jesse, chercheur au Max Planck Institute ont mesuré par électroencéphalographie (EEG), l'activité cérébrale de nourrissons âgés de 7 mois tout en leur montrant durant 50 millisecondes, des images de yeux grands ouverts, peu ouverts, avec regard de face ou fuyant. Ce temps de 50 millisecondes est très inférieur au temps nécessaire pour percevoir consciemment cette information visuelle.

Leur analyse montre que,

· le cerveau des nourrissons réagit différemment selon l'expression des yeux, les autres traits du visage ayant été dissimulés,

· leur cerveau répond clairement aux signaux sociaux véhiculés à travers les yeux, ce qui indique que même inconsciemment, les bébés humains sont capables de détecter ces indices subtils,

· leur cerveau répond différemment aux 2 modèles de la sclérotique, large et étroite et aux 2 types de regards, direct et fuyant.

Un mécanisme clé du développement des compétences sociales chez l'Homme: L'étude démontre ainsi que, comme les adultes, les nourrissons sont sensibles, inconsciemment, aux expressions transmises par la simple forme des yeux et par la direction du regard. Ce mécanisme cérébral rapide, efficace, et fiable de détection de repères sociaux déjà présent chez le nourrisson dès l'âge de 7 mois apparait donc comme une base clé du développement des compétences sociales chez les humains.

Source: PNAS October 7, 2014 doi: 10.1073/pnas.1411333111 Unconscious discrimination of social cues from eye whites in infants

Plus d'études sur le Développement

Lire aussi : LANGAGE et REGARD: Une sensibilité du nouveau-né dès le premier jour de vie

DÉVELOPPEMENT: Dès 5 ans, les enfants savent bien à qui se fier -

Autres actualités sur le même thème