Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Les fruits frais et pas le jus, font baisser le risque

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 2 semaines
BMJ

Si la consommation de fruits peut réduire le risque de diabète, les jus de fruits peuvent l’augmenter, prévient cette méta-analyse menée à Harvard. Les conclusions, publiées dans l‘édition du British Medical Journal, montrent une réduction de 2% du risque de diabète de type 2, avec 3 portions de fruits par semaine, de 26% quand il s’agit de myrtilles ! mais, a contrario une augmentation de 8% du risque pour 3 jus de fruits par semaine. En cause, le sucre ajouté.


Les chercheurs de la Harvard School of Public Health et d'autres instituts de recherche aux Etats-Unis, Royaume-Uni et Singapour ont effectué la méta-analyse de 3 études de cohorte prospectives (la Nurses' Health Study I et II et la Health Professionals Follow-up Study) pour établir ce lien entre la consommation de fruits, de jus de fruits et le risque de développer un diabète de type 2. Au total, cette méta-analyse portait sur les données de près de 200.000 participants, sans diabète, au départ de l'étude, qui, tous les quatre ans, ont renseigné par questionnaire alimentaire, leurs apports en fruits. Au cours du suivi, les participants étaient considérés comme diabétiques, en cas de symptômes classiques, d'élévation des taux de glycémie ou de mise sous traitement antidiabétique.

12.198 participants soit 6,5% ont développé un diabète de type 2. Après prise en compte des facteurs de confusion possibles, l'analyse constate que,

· chaque « tranche » supplémentaire de 3 portions par semaine de fruits entiers est associée à une réduction de 2 % du risque de diabète (RR : 0,98),

· 3 portions par semaine de myrtilles, raisins et raisins secs, pommes, poires, bananes et pamplemousse sont associées à une réduction statistiquement significative du risque de diabète (vs 1 portion d'un de ces fruits)

· 3 portions par semaine

- de pamplemousse ou bananes réduit le risque de 5 %

- de myrtilles, de 26%

- de pruneaux, pêches, prunes, abricots ou oranges sont associées à une « tendance à la réduction du risque »,

- de fraises à une légère augmentation non significative du risque,

· Boire 3 jus de fruits/ semaine est associé à une augmentation de 8 % du risque (HR 1,08).

L'association inverse entre la consommation de fruits et le risque de diabète vaut pour les fruits, pas pour les jus et cette association est variable selon les fruits.

Source: BMJ 2013;347:f5001 August 29 2013 Fruit consumption and risk of type 2 diabetes: results from three prospective longitudinal cohort studies (Visuel © Dionisvera - Fotolia.com)

Lire aussi: DIABÈTE: Le régime méditerranéen pour réduire son risque

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Autres actualités sur le même thème

Pages