Vous recherchez une actualité
Actualités

FACEBOOK? L'appel d'une expérience émotionnelle positive

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 2 semaines
Cyberpsychologie, Behavior, and Social Networking

Cette petite étude montre que les habitués des sites de réseaux sociaux, comme Facebook, vont y vivre une expérience émotionnelle positive et c’est en partie pour cette raison qu’ils répètent l’expérience. C’est l’une des raisons psychophysiologiques pour laquelle ces sites ont autant de succès. Des conclusions publiées dans la revue Cyberpsychologie, Behavior, and Social Networking et intitulé « Why Is Facebook So Successful? »

Sur la base de mesures des réactions physiques et psychologiques tels que le rythme respiratoire, l'activation du cerveau, et la dilatation des pupilles, les chercheurs de l'Université IULM (Milan) et du Massachusetts Institute of Technology ont évalué l'état psychophysiologique de 30 participants durant une tâche de détente, une tâche stressante, ou durant la consultation de leur compte Facebook personnel. Les résultats révèlent une expérience psychophysiologique très différente pour ces 3 expériences.


L'utilisation de sites de réseaux sociaux peut avoir un effet à la fois positif et négatif sur l'individu, mais leur utilisation croissante révèle que les utilisateurs en retirent une expérience positive quand ils les utilisent. Dans cette étude, les chercheurs se sont concentrés sur l'expérience affective retirée des sites de réseaux sociaux et ont regardé si leur utilisation entraîne un état psychophysiologique spécifique. Les chercheurs ont enregistré la conductance de la peau, le pouls, l'activité respiratoire et et la dilatation de la pupille et ont effectué un électroencéphalogramme et un électromyogramme (enregistrement de l'activité nerveuse) chez 30 participants. Les participants étaient exposés durant 3 mn à un diaporama de paysages naturels (état ​​de relaxation), à un problème mathématique (tâche stressante) et à leur compte personnel Facebook.

Un état affectif positif : L'analyse statistique des données psychophysiologiques et de dilatation des pupilles indique que l'expérience Facebook est significativement différente des 2 autres expériences. Les mesures biologiques révèlent que l'utilisation Facebook provoque un état psychophysiologique caractérisé par une mobilisation cérébrale et un niveau de performance élevé (Core Flow State). Ces résultats suggèrent que le succès des sites de réseaux sociaux pourrait aussi être associé à l'état affectif positif vécu par les utilisateurs lorsqu'ils se connectent sur leur compte.

Si cette étude met en avant l'un des moteurs de l'utilisation croissante de ces sites, d'autres études ont souligné le risque de « Facebook depression » et les modifications entraînées dans le cerveau dans les régions associées à la perception sociale et à la mémoire par une utilisation importante de ces sites.

Source: Cyberpsychologie, Behavior, and Social Networking December 2011, 14(12): 723-731. doi:10.1089/cyber.2010.0377. Why Is Facebook So Successful? Psychophysiological Measures Describe a Core Flow State While Using Facebook

Lire aussi: La "Facebook depression", phénomène ou vraie maladie?

ADOS et MÉDIAS SOCIAUX: Sexting, cyberintimidation et Facebook depression

Ce que Facebook va changer dans votre CERVEAU

Autres actualités sur le même thème