Vous recherchez une actualité
Actualités

HÉPATITE C: L'espoir d'un vaccin “Virus-Like Particle”

Actualité publiée il y a 9 années 2 jours 3 heures
Science Translational Medicine

Cette étude européenne révèle des résultats prometteurs, chez l’animal, d’un nouveau type de vaccin contre le virus de l’hépatite C (VHC), basé sur le principe de particules pseudo-virales, appelées "eVLP" ou “Virus-Like Particle”. L’hépatite C touche plus de 170 millions de personnes dans le monde et Il n’existe aucun vaccin à l’heure actuelle contre le VHC. Ces résultats ont été publiées dans l’édition du 3 août de la revue Science Translational Medicine.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'étude coordonnée par des unités du CNRS et l'Inserm et financée par l'Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites a impliqué 18 partenaires européens, dont la start-up Epixis, une biotech française, à l'origine d'une nouvelle génération de vaccins à particules pseudo-virales, appelées "eVLP". Les eVLPs ont été conçus pour la fabrication rapide de vaccins contre la grippe saisonnière ou pandémique, ou pour prévenir l'hépatite C, ou encore d'autres maladies infectieuses (comme l'infection au VIH ou HPV).


Les eVLPs sont des structures artificielles qui ressemblent aux particules virales (virus like particles) mais qui n'en ont pas la dangerosité puisque privées de matériel génétique donc ne permettant pas au virus de se multiplier. Ces pseudo-particules virales ont déjà été utilisées dans le vaccin contre le papillomavirus. Dans cette étude, les chercheurs ont testé des eVLPs construits à partir de deux virus différents. Les chercheurs ont pu observer en réaction à une vaccination avec ces pseudo-particules virales, la production d'anticorps neutralisant le virus du VHC chez la souris et le macaque. De plus, ces anticorps se révèlent capables d'induire une immunité contre différents sous-types du VHC.

Ces premiers résultats sont donc prometteurs pour développer un vaccin contre le VHC mais pourraient également ouvrir la voie à de nouveaux vaccins pour d'autres maladies virales.

Sources: Science Transational Medicine 3 August 2011 Vol. 3, Issue 94, p. 94ps33 DOI: 10.1126/scitranslmed.3002772 “Progress Toward Development of a Hepatitis C Vaccine with Broad Shoulders” (et Epixis SA site en cours de construction) (Vignette et visuel CDC)

Accéder aux dernières actualités sur l'Hépatite C, à l'Espace VIH-VHC