Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale de l'HYGIÈNE des MAINS: Pour des patients acteurs de leur propre sécurité

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 1 semaine
OMS

7% des patients des pays développés et 10% des pays en développement contractent une infection nosocomiale, associée aux soins de santé. À l’occasion de la Journée de l’hygiène des mains du 5 mai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rappellait aux patients aussi et à leur entourage que veiller aussi de leur côté au lavage des mains est un bon moyen d’éviter l’infection.

Evidemment, les établissements de santé, comme les professionnels ne sont pas dispensés. L'OMS leur rappelle, comme chaque année, de prendre des mesures pour surveiller la pratique de l'hygiène des mains et assurer l'éducation sur le lavage des mains auprès des personnels de santé. D'ailleurs, 15.700 établissements de santé participent à la campagne cette année, représentant plus de 9 millions de professionnels de santé de 168 pays dont 12 nouveaux pays qui ont rejoint le mouvement cette année.


Mais les premières victimes, des centaines de millions de patients dans le monde pourraient eux-mêmes éviter la moitié de ces infections en veillant, de leur côté à ce que les soignants se lavent correctement les mains aux moments essentiels des soins. Car les infections nosocomiales, rappelle l'OMS, surviennent en général après un contact entre le soignant et les patients, par transmission de microbes présents sur les mains. Dans les unités de soins intensifs, chez les patients vulnérables et dans un état critique, l'incidence de ces infections atteint encore, dans certains pays, 30% des patients.

Un soin propre est un soin plus sûr : Pratiquer le lavage des mains lors de 5 moments essentiels du soin, peut permettre prévenir l'infection nosocomiale :

· avant le contact avec un patient;

· avant le geste propre et aseptique ;

· après le risque d'exposition à un liquide biologique;

· après le contact avec un patient;

· après le contact avec l'environnement d'un patient.

La participation des patients est essentielle est donc un facteur puissant de réduction des infections liées aux soins mais celle des familles aussi, rappelle cette Journée. Ainsi, s'enquérir des mesures mises en place dans l'établissement ou le service et rappeler gentiment en cas d'oubli, aux personnels de santé de se laver les mains avant tout contact et les remerciant participe activement à la prévention des infections hospitalières. Rappelons que le lavage des mains, à lui seul, praiqué « dans les règles de l'art », pourrait réduire de 50% les taux d'infections.

Autres actualités sur le même thème

Pages