Vous recherchez une actualité
Actualités

NUITS BLANCHES et risque plus élevé de 48% de maladie cardiaque

Actualité publiée il y a 9 années 1 mois 3 semaines
European Heart Journal

Une nouvelle étude de la Warwick Medical School menée sur près de 500.000 participants, publiée au 8 février dans le European Heart Journalmontre que la privation prolongée de sommeil ou même les troubles du sommeil peuvent avoir à long terme, des conséquences graves pour la santé et, en particulier, augmenter jusqu’à 48%, le risque de crises cardiaques et de troubles cardiovasculaires souvent responsables de décès précoces.

Le Pr. Francesco Cappuccio de l'Université de Warwick explique: «Si vous dormez moins de six heures par nuit et avez un sommeil perturbé, vous avez 48% de risque supplémentaire de développer ou de décéder de maladie cardiaque ainsi qu'un risque plus élevé de 15% de développer ou de mourir d'un AVC. "La conséquence de nuits blanches et de levers trop précoces est une bombe à retardement pour notre santé».


Le Pr. Cappuccio et son co-auteur, le Dr Michelle Miller, de l'Université de Warwick, ont suivi, avec leur programme de recherche, plus de 470.000 participants, âgés de 7 à 25 ans, résidant dans 8 pays dont le Japon, les USA, Suède et Royaume-Uni. Les auteurs commentent : «Il y a une pression dans la société d'aujourd'hui pour répondre toujours plus rapidement. De trop nombreuses personnes hypothèquent ainsi un temps de sommeil précieux et augmentent ainsi considérablement leur risque de souffrir d'un AVC ou de développer une maladie cardiovasculaire ».

Un manque de sommeil chronique produit des hormones et des composés chimiques dans le corps qui augmentent le risque cardiaque mais aussi d'autres risques, comme l'hypertension artérielle et le cholestérol, le diabète et l'obésité".

Aller trop loin dans l'autre sens, en dormant trop longtemps a aussi ses risques : Plus de neuf heures de sommeil régulier peut aussi être un indicateur de la maladie, dont la maladie cardio-vasculaire.

Avec un temps de sommeil de 7 heures par nuit, vous protégez votre santé future, vous réduisez votre risque de maladies chroniques Le lien est clair dans cette étude : « Un bon sommeil permet de rester en bonne santé et vivre plus longtemps."