Vous recherchez une actualité
Actualités

NUTRITION: 2 rapports pour une alimentation prévention et thérapeutique

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 2 semaines
Stratégie nationale de santé

2 rapports, celui du Professeur Serge Hercberg, Epidémiologiste de la Nutrition, directeur de recherche à l’Inserm et coordonnateur, entre autres études, de NutriNet Santé et du Professeur de Nutrition Arnaud Basdevant, chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, mettent en avant le rôle clé que doit jouer l’alimentation, à la fois dans notre bien-être mais aussi dans la prévention et le traitement de nombreuses maladies chroniques, dont bien sûr l’obésité. Quelques mesures phares, proposées dans le cadre dans le cadre de la stratégie nationale de santé, qui allient un accès facilité aux aliments sains et à l’information nutritionnelle pour les consommateurs, à une réglementation plus stricte pour l’industrie de l'agro-alimentaire.


Parmi les recommandations,

· l'interdiction de la publicité à la télévision et sur Internet, pour les produits alimentaires, en particulier pour ceux destinés aux enfants, les compléments alimentaires et les aliments composés ou régimes amaigrissants, cela tout au long de la journée et jusqu'en soirée. Cette mesure vient durcir les engagements de la charte de bonne conduite contre l'obésité, signée en février 2009, par les publicitaires, les industriels et les professionnels de l'audiovisuel, une charte qui avait montré ses limites.

· La mise en œuvre de nouvelles taxes selon la qualité nutritionnelle des produits, avec des taxes réduites pour les aliments sains (fruits et légumes, graines, pain complet…), dissuasives pour les aliments plus malsains (acides gras saturés, sucre, sodium), prenant globalement en compte les efforts de l'Industrie,

· l'interdiction des promotions en volume pour les produits malsains dont les boissons sucrées,

· la mise en œuvre d'une signalétique simplifiée de l'apport calorique et nutritionnel (pictos et couleurs) sur les emballages des aliments, pour le merchandising en rayons et la publicité, déclinée également pour les restaurants, notamment les fast food.

· Un accès renforcés aux fruits et légumes, par un système de coupons non échangeables, à destination des foyers les plus démunis,

· Une nouvelle réglementation pour limiter la teneur en sel et garantir la teneur en fibres du pain, première source de fibres pour les Français, est également recommandée.

La pratique d'une activité physique et sportive n'est pas oubliée, avec là aussi des « tickets sports» pour les familles les moins favorisées.

Le second rapport porte sur le rôle clé de la nutrition dans la prise en charge des maladies chroniques, comme les comorbidités de l'obésité et certains cancers.

Autres actualités sur le même thème

Pages