Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ durant la grossesse, risque accru de décès prématuré pour l'enfant

Actualité publiée il y a 6 années 1 mois 1 semaine
BMJ

La relation entre le poids de la mère pendant la grossesse et les effets sur la santé de son enfant est complexe et implique de très nombreux facteurs. Cependant, alors que 11% des femmes en âge de procréer sont en surpoids*, cette recherche sur l’espérance de vie de leurs enfants apporte un nouvel argument à l’atteinte ou au maintien d’un poids de santé lors de la période de conception puis durant la grossesse. Car ces chercheurs écossais concluent ces enfants nés de mères obèses et en surpoids ont un risque accru de décès prématuré.


Les chercheurs des Universités d'Edimbourg et d'Aberdeen ont suivi une cohorte de 28.540 femmes écossaises qui ont accouché entre 1950 et 1976, relevé leur indice de masse corporelle (IMC) pendant la grossesse, puis suivi leurs 37.709 enfants à partir des registres nationaux de santé (dont hospitalisations et décès). 21% des participantes étaient en surpoids pendant la grossesse et 4% étaient obèses.
Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles comme l'âge de la mère, le nombre de grossesses antérieures, le niveau de vie, le nombre de semaines de grossesse, le poids à la naissance…Car les femmes obèses avaient tendance à être plus âgées, d'une classe sociale inférieure et avaient plus d'enfants.

6.551 décès chez les enfants (17%) ont été constatés principalement de cause cardiovasculaire, puis de cancer.

L'analyse constate que,

· les enfants nés de mères en surpoids et obèses ont un risque accru de 35% de décès toutes causes confondues au cours du suivi (vs enfants de mères de poids normal), et particulièrement à risque de décès avant l'âge de 55 ans (HR : 1,35 IC : 95% de 1,17 à 1,55).

· Après 55 ans, le risque de décès des enfants nés de mères en surpoids et obèses rejoint celui des enfants nés de mères de poids normal,

· les enfants nés de mères en surpoids ont un risque d'hospitalisation pour événement cardiovasculaire, comme une crise cardiaque ou un AVC, accru de 15% vs les autres enfants

· les enfants nés de mères obèses ont un risque d'hospitalisation pour événement cardiovasculaire, comme une crise cardiaque ou un AVC, accru de 29% vs les autres enfants.

D'autres facteurs environnementaux doivent bien évidemment être pris en compte dans le risque de décès des enfants, comme les habitudes alimentaires ou de sédentarité du foyer, cependant, quelles que soient ces facteurs, cette étude confirme l'importance des femmes de maintenir un poids santé au moment d'avoir un bébé, un excès de poids entraînant, au-delà de ces données de décès prématurés, un risque accru de complications durant la grossesse.

Source: BMJ2013;347:f4539 August 13 2013 Maternal obesity during pregnancy and premature mortality from cardiovascular event in adult offspring: follow-up of 1 323 275 person years

*Source Obepi 2012 pour la France

Lire aussi : OBÉSITÉ: Le père aussi transmet le risque à ses enfants

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème