Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ infantile et sédentarité: La Wii Fitness peut-elle être une solution ?

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 2 semaines
Pediatrics
Sportifs ou pas, les enfants ne modifient pas leur niveau global d’activité

Jouer aux jeux de fitness sur Wii ne sera pas d’un grand secours pour faire bouger des enfants en surpoids, conclut cette étude menée par des chercheurs américains du Baylor College of Medicine et financée par les National Institutes Health (NIH). Car jeux sportifs ou pas, les enfants équilibrent en fonction et ne modifient pas leur niveau global d’activité. Des conclusions, publiées dans l’édition du 27 février de la revue Pediatrics.

 

Cette étude constate en effet, qu'une sélection de jeux sportifs, sur console Wii n'ont pas rendu les enfants plus actifs ou moins sédentaires. Cet essai de 13 semaines a suivi 84 enfants âgés de 9 à 12 ans, en surpoids avec un IMC au-dessus de la moyenne. Les enfants ont été répartis en 2 groupes, un groupe « jeux sportifs sur Wii », comme Wii Fit Plus ou Wii Sports et un groupe « jeux vidéo non actifs classiques » comme Super Mario Bros ou Galaxy, puis a comparé les niveaux d'activité entre les deux groupes. Les enfants jouaient à ces jeux à la maison donc dans le cadre de la vie réelle. Chaque enfant portait un accéléromètre, un dispositif qui enregistre le mouvement et l'activité. L'activité physique a été contrôlée aux semaines 1, 6, 7 et 12. Les enfants et leurs parents tenaient un journal de jeu (quel jeu, combien de temps). Les données de base (sexe des enfants, âge, race, niveau de scolarité …) ont été recueillies au début de l'étude.

Sur les 78 enfants qui ont terminé l'étude, les chercheurs n'ont trouvé aucune différence significative sur la sédentarité ou le temps passé à une activité physique entre les groupes actifs et inactifs. En utilisant les informations fournies par les journaux de jeu, les chercheurs constatent que certains enfants du groupe inactif se sont procuré et ont joué à des jeux vidéo actifs et vice et versa.

 

Conclusion : L'acquisition de jeux vidéo sportifs ne modifie pas les niveaux d'activité, car, globalement, les enfants compensent avec des jeux vidéo « inactifs ». Il faudrait voir si des différences significatives se dessinent au fil du temps.

 

Source : Pediatrics. Published online February 27 2012 doi: 10.1542/peds.2011-2050 Impact of an Active Video Game on Healthy Children's Physical Activity.

 

Accéder à toutes les actualités sur l'Obésité

 

Accéder à notre dossier Obésité de l'enfant (1/6) (Santé log Petite Enfance-) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème