Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ infantile: Le fast food n'est pas le principal coupable

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 4 semaines
The American Journal of Clinical Nutrition

Mis à l’index pour expliquer la montée de l’obésité, le fast-food est un peu dédouané par cette étude de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Il est présenté ici comme la conséquence inévitable de l’absence d’éducation alimentaire et de règles diététiques au départ, au sein de la famille. L’étude, présentée dans l’American Journal of Clinical Nutrition appelle à des interventions ciblant les familles modestes qui n’ont pas toujours l'éducation, le choix et le temps d’une alimentation équilibrée.


L'étude constate que la consommation de fast-food par les enfants est seulement une petite partie d'un régime alimentaire favorisé dès l'âge précoce par les parents et les personnes qui entourent l'enfant. Un modèle qui comprend quelques fruits et légumes mai surtout de grandes quantités d'aliments transformés et de boissons sucrées. Des choix alimentaires fréquemment renforcés par les repas proposés dans les écoles, soulignent les auteurs.

De mauvaises bases de départ sont la cause principale de l'obésité infantile, écrit le Pr Barry Popkin, professeur de nutrition à l'UNC : « Consommer du fast-food est juste un comportement qui répond à ces mauvaises habitudes. Si les enfants qui en consomment le plus sont bien les plus susceptibles de devenir obèses, cela ne suffit pas à en donner la responsabilité au fast-food.

Pour en venir à cette position, les chercheurs ont analysé les données d'apport alimentaire de 4.466 enfants, inclus dans la cohorte NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey) de l'âge de 2 à 18 ans. Les enfants ont ensuite été classés en fonction de leur niveau de consommation de fast-food :

· 50% n'en consommaient pas,

· 40% étaient considérés comme de faibles consommateurs (apport<30% de l'apport calorique),

· 10% comme de gros consommateurs (>30% de l'apport calorique).

Les chercheurs ont ensuite recherché les facteurs les plus fortement liés à un régime alimentaire équilibré, ou, au contraire au risque d'obésité.

L'absence d'éducation nutritionnelle : Leur analyse apporte des preuves solides que le régime alimentaire des enfants est d'abord lié à l'absence de règles nutritionnelles bien avant le niveau de consommation de fast-food, et que c'est l'absence de régime équilibré et non la consommation de fast-food en elle-même qui entraîne l'obésité, concluent les auteurs. Réduire la consommation de fast-food est important, tout comme celle des boissons sucrées, mais le reste de l'alimentation de l'enfant ne doit pas être négligé.

Savoir d'où vient le vrai problème est important pour développer des solutions qui favorisent des habitudes alimentaires plus saines. L'étude montre que les enfants qui surconsomment du fast-food appartiennent à des foyers modestes, avec des parents qui n'ont ni le désir ou la possibilité d'opter puis de préparer des repas sains à la maison. C'est la cause de fond de l'obésité des enfants.

Source: The American Journal of Clinical Nutrition October 23, 2013, doi: 10.3945/​ajcn.113.071928 The association of fast food consumption with poor dietary outcomes and obesity among children: is it the fast food or the remainder of diet? (Visuel dossier Santé log@Fotolia)

Lire aussi : OBÉSITÉ infantile: Les 3 principaux facteurs prédicteurs

Accéder à nos dossiers- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème