Vous recherchez une actualité
Actualités

PRESBYTIE: Une nouvelle technique sans lunettes et sans chirurgie

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 2 semaines
Optometry and Vision Science

Une nouvelle option non chirurgicale pour restaurer la vision de près et sans port de lunettes ou de lentilles pendant la journée, c’est ce que proposent ces chercheurs de l'Université de New South Wales (Sydney). Il s’agit d’orthokératologie, une technique ophtalmologique non invasive capable de corriger ici la monovision chez des personnes presbytes. Certes, ces patients devront tout de même porter des lentilles de contact mais uniquement la nuit. Conclusions dans l’édition d’avril de la revue Optometry and Vision Science de l’American Academy of Optometry.

Avec l'âge, la plupart d'entre nous va subir une baisse de vision de près (presbytie) nécessitant le port de lunettes, de lunettes de lecture ou de lentilles. D'autres pourront avoir recours à une intervention chirurgicale. Cette nouvelle technique appelée orthokératologie (Ortho-K ou OK) semble ici une alternative prometteuse pour restaurer la vision de près, sans avoir besoin de lunettes mais à l'aide de lentilles de contact spécifiques, de type « orthopédiques » durant la nuit.


Les Prs Paul Gifford et Helen A Swarbrick, de l'Université de New South Wales montrent ici la faisabilité de corriger la vision de près d'un œil en remodelant la surface de la cornée à l'aide de la lentille de contact. Leur étude a été menée auprès de 16 patients âgés de 43 à 59 ans, atteints de presbytie, qui ont porté une lentille d'OK sur mesure sur un œil durant la nuit et pendant une semaine. L'autre œil n'a pas été traité. Ils montrent que chez tous les patients, l'orthokératologie monoculaire a réussi à restaurer la vision de près. L'amélioration était déjà significative dès premier jour puis a encore augmenté au cours de la semaine de traitement, commentent les auteurs.

Pour conserver cette correction en vision de près, les patients ont dû continuer à porter leurs lentilles tous les soirs. Le Dr Adams compare ce traitement à de l'« orthodontie » et aux gouttières que les patients doivent porter à l'issue de leur traitement. Car lorsque les patients cessent de porter leurs lentilles, la presbytie revient. Jusqu'ici, l'orthokératologie était principalement utilisée pour réduire la myopie chez les patients jeunes. Mais cette étude montre son efficacité à remodeler la cornée et à corriger la vision de près chez des patients plus âgés. C'est donc une nouvelle alternative qui est ici proposée pour la presbytie, suffisante pour fournir une correction de la monovision fonctionnelle de près, tout en conservant une acuité visuelle à distance. De plus, la technique est éprouvée. Une alternative qui pourrait séduire de nombreux patients, à l'arrivée de la presbytie.

Source: Optometry and Vision Science April 2013 doi: 10.1097/OPX.0b013e318287328e Refractive Changes from Hyperopic Orthokeratology Monovision in Presbyopes (Visuel The Orthokeratology Academy of America)

Lire aussi: PRESBYTIE: Les femmes ont le bras moins long donc des lunettes plus tôt! -

Autres actualités sur le même thème