Vous recherchez une actualité
Actualités

SANTÉ CARDIOVASCULAIRE: Noix et cacahuètes, un petit secret de longue vie ?

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 2 semaines
JAMA Internal Medicine

Grignoter des noix et des cacahuètes (ou arachides) est associé avec cette étude américaine à un risque réduit de mortalité toutes causes confondues et de décès cardiovasculaire. Un snacking peu coûteux, qui pourrait être une mesure simple et abordable pour améliorer la santé cardiovasculaire, selon ces conclusions présentées dans le JAMA Internal Medicine.

Est-ce une simple association ? Certes la consommation de fruits à coque pourrait témoigner, par ailleurs d'une alimentation diversifiée, donc d'un mode de vie généralement sain. Cependant, ce n'est pas la première fois que la consommation de noix est associée à un risque de mortalité prématurée réduit ou à une vie plus longue. On citera cette étude de différents instituts dont la Harvard Medical School publiée dans le NEJM, montrant sur plus de 100.000 participants, que la consommation de noix est bien associée à une espérance de vie plus élevée. D'autres études ont montré la relation avec des niveaux de cholestérol moins élevés ou une meilleure résistance au stress. Les noix sont riches en éléments nutritifs et les cacahuètes comportent en grande partie les mêmes nutriments que les noix.


Le Dr Xiao-Ou Shu, de l'Université Vanderbilt (Nashville) et son équipe ont examiné l'association entre la consommation des noix et cacahuètes et la mortalité sur 3 grands groupes d'étude impliquant, au total, 71.764 participants à faible revenu vivant dans le sud des États-Unis et 134.265 participants vivant à Shanghai (Chine).

L'analyse constate que

· la consommation de noix est associée à un risque réduit de décès toutes causes confondues et de décès liés à la maladie cardiovasculaire, de manière significative dans les différents groupes d'étude.

· La réduction du risque de décès toutes causes confondues atteint 17 à 21% avec un apport élevé en noix,

· Et la même association est retrouvée entre le risque de maladie cardiaque ischémique (-30 à 40%).

Selon les auteurs, leurs résultats appellent à des initiatives simples en santé publique pour favoriser la consommation de ces aliments peu coûteux.

Source: JAMA International Medicine March 02, 2015 doi:10.1001/jamainternmed.2014.8347 Prospective Evaluation of the Association of Nut/Peanut Consumption With Total and Cause-Specific Mortality

Lire aussi: ALIMENTATION: Grignoter des noix pour vivre plus longtemps

CHOLESTÉROL : Consommer des noix est "bon" pour le cholestérol -

STRESS : Noix et huile de noix améliorent la résistance au stress -

Autres actualités sur le même thème