Vous recherchez une actualité
Actualités

SÉCURITÉ routière: S'hydrater avant de prendre le volant

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 3 semaines
Physiology and Behavior

Boire suffisamment d’eau avant tout voyage en voiture, c’est la recommandation de cette étude de la Loughborough University qui montre que même une déshydratation modeste peut entraîner une perte de concentration. Les conclusions, présentées dans la revue Physiology and Behavior, ajoutent donc cette mesure simple aux règles de base (sommeil suffisant, absence d’alcool, pauses fréquentes et…absence de tabagisme) à respecter pour prendre le volant.


Cette petite étude menée sur (seulement) 12 participants, âgés de 22 ans, montre un taux d'erreurs plus élevé au cours d'un test de conduite sur simulateur, en situation de légère déshydratation. Les participants devaient en effet soit s'hydrater régulièrement, soit réduire leurs apports en liquides (hors alcool bien sûr) durant la journée précédant le test de 2 heures sur simulateur. Chaque participant a rempli un journal alimentaire sur les 24 heures précédant le test. Enfin, le matin de l'expérience, leur niveau d'hydratation a été contrôlé par test d'urine et de sang. En moyenne, le groupe « hydraté » avait bu au moins 2,5 litres de liquide durant la journée précédente, le groupe « déshydratation » environ 25% de ces apports liquides. Les participants ont également passé un électroencéphalogramme.

Un état de déshydratation est associé à un taux d'erreurs de conduite multiplié par 2 sur un simili trajet de 2 heures, montre l'expérience.

· L'essentiel des erreurs reste sans gravité apparente (freinage tardif, empiètement de la ligne blanche) cependant 25% des participants commettent 1 erreur grave (comme emboutir la barrière de sécurité ou un autre véhicule).

· Au total, ce sont 101 erreurs (majeures ou mineures) relevées dans le groupe déshydraté vs 47 dans le groupe hydraté, soit un écart significatif.

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) s'est prononcée sur l'hydratation moyenne et quotidienne recommandée, soit 1,6 litres de liquide par jour pour les femmes et 2 litres par jour pour les hommes, ce qui représente l'équivalent de 8 et 10 verres d'eau par jour respectivement.

Des études ont montré qu'une légère déshydratation peut entraîner des symptômes tels que des maux de tête, une faiblesse et des étourdissements, la fatigue, la somnolence aussi, et donc, ici, une diminution de la vigilance au volant.

L'implication est claire : Cette petite étude suggère qu'une déshydratation, même légère est source d'erreurs au volant. Boire un peu avant de prendre le volant puis respecter des pauses régulières et en profiter pour s'hydrater permet de maintenir sa capacité à bien conduire.

Rappelons que les accidents de la circulation routière sont responsables d'1,2 million de décès, chaque année, dans le monde.

Source: Physiology and Behavior April 16 2015 doi:10.1016/j.physbeh.2015.04.028 Mild hypohydration increases the frequency of driver errors during a prolonged, monotonous driving task (Visuel © Yves Damin - Fotolia.com)

Plus d'études sur la Prévention et la sécurité routières

Autres actualités sur le même thème