Vous recherchez une actualité
Actualités

SEXUALITÉ: Chez les femmes, le plaisir n'a pas d'âge

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 2 semaines
American Journal of Medicine

La satisfaction sexuelle augmenterait même avec l’âge nous révèle, si besoin est, cette étude publiée dans l’édition de janvier de l'American Journal of Medicine. Car, menée sur des femmes âgées en moyenne de 67 ans et ménopausées en majorité, l’étude montre que la majorité d’entre elles ont eu une relation sexuelle au cours du mois écoulé et que 62% atteignent l'orgasme la plupart du temps voir toujours. Enfin, pour celles qui "ne pratiquent plus", la proximité émotionnelle et physique avec le partenaire devient plus importante que l'orgasme.

Cette étude menée auprès de plus de 800 femmes sexuellement actives et âgées constate en effet que la satisfaction sexuelle chez les femmes augmente avec l'âge et quel que soit l'appétence pour le sexe. Une majorité des participantes rapportent une poursuite des orgasmes jusqu'à un âge avancé, malgré un désir sexuel souvent plus faible.


Les chercheurs de l'Université de Californie, de la San Diego School of Medicine et du ministère… des Anciens combattants de San Diego ont évalué cette activité sexuelle et la satisfaction qu'elle apporte auprès de 806 femmes âgées participantes de l'étude cohorte Rancho Bernardo Study (RBS), dont la santé est suivie pour la recherche médicale depuis une quarantaine d'année. L'étude a mesuré la prévalence de l'activité sexuelle actuelle, les caractéristiques de cette activité sexuelle, les données démographiques, l'état de santé, l'utilisation d'hormones, la fréquence d'excitation, la lubrification, l'orgasme et la douleur lors des rapports sexuels, le désir sexuel et la satisfaction.

Les femmes les plus jeunes et les plus âgées de l'étude rapportent la satisfaction la plus élevée liée à l'orgasme : L'âge médian de ces femmes était de 67 ans et 63% étaient ménopausées. La moitié des répondantes ayant un partenaire avaient été sexuellement actives au cours des 4 dernières semaines. Alors que la probabilité de l'activité sexuelle diminue avec l'âge, la majorité des femmes sexuellement actives, soit 67,1%, atteignent l'orgasme la plupart du temps, voire toujours.

Le vrai « problème », le manque de désir : 40% de toutes les femmes déclarent en effet n'avoir jamais ou presque jamais ressenti de désir sexuel, et un tiers des femmes sexuellement actives déclarent un désir sexuel faible. Le Dr. Elizabeth Barrett-Connor, auteur principal et chef de la Division d'épidémiologie du département de médecine familiale et préventive de l'Université de Californie commente: "Malgré une corrélation entre désir sexuel et d'autres domaines de la fonction sexuelle, seule 1 femme sur 5 sexuellement active déclare un désir sexuel élevé. Environ la moitié des femmes âgées de 80 ans ou plus déclarent des périodes d'excitation et des orgasmes, mais signalent rarement un désir sexuel.

En contradiction avec le modèle traditionnel dans lequel le désir précède le sexe, l'étude montre que ces femmes s'engagent dans une activité sexuelle pour des raisons multiples, qui peuvent inclure l'affirmation de soi ou « l'entretien » d'une relation.

Mais 61% des femmes interrogées se montrent satisfaites de leur vie sexuelle globale. Bien que l'âge avancé a été décrit comme un prédicteur important de baisse de la satisfaction sexuelle, la proportion de femmes sexuellement satisfaite augmente avec l'âge. Non seulement les femmes les plus âgées de l'étude se déclarent les plus satisfaites dans l'ensemble, mais les femmes qui ont récemment été sexuellement actives connaissent des taux de satisfaction similaires liés à l'orgasme identiques à ceux des participantes plus jeunes.

La proximité émotionnelle et physique avec le partenaire peut être plus importante que l'orgasme : «Dans cette étude, l'activité sexuelle n'est pas toujours nécessaire pour la satisfaction sexuelle. Les femmes qui n'étaient pas sexuellement actives ont permis d'atteindre la satisfaction sexuelle par le toucher, les caresses, ou d'autres gestes de l'intimité développés au cours d'une longue relation», explique le Dr. Susan Trompeter, professeur agrégé de médecine clinique et co-auteur de l'étude.

Source: American Journal of Medicine, Volume 125, Issue 1 (January 2012) "Sexual Activity and Satisfaction in Healthy Community-Dwelling Older Women" et Elsevier (Visuel INSV)

Accéder aux dernières actualités sur la Sexualité

Lire aussi : Une SEXUALITÉ active, la garantie du bonheur pour les vieux couples -

Autres actualités sur le même thème