Vous recherchez une actualité
Actualités

SOLITUDE: Presqu'aussi meurtrière que le tabagisme

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 1 semaine
Perspectives on Psychology

Une nouvelle incitation à jeter un œil autour de nous et à ne pas laisser faire la solitude, décidemment confirmée comme un facteur de mauvaise santé physique autant que psychologique. Car le chiffre tombe, avec cette très large méta-analyse publiée dans la revue Perspectives on Psychology : la solitude est associée à un risque de décès prématuré accru de 30%.

Car cette revue systématique et méta-analyse est parvenue à quantifier l'influence de la solitude et l'isolement social sur la mort précoce. S'il s'agit d'une association, la large taille de l'échantillon et la prise en compte des facteurs de confusion possibles, ainsi que les résultats similaires de précédentes études permettent de suggérer une relation de cause à effet. Parmi ces études, celle de l'Université Brigham Young, citée d'ailleurs ici par les auteurs qui estimait l'effet moyen d'une interaction humaine renforcée était associée à une augmentation de 50% de chances de « survie ».


L'analyse menée sur 70 études prospectives indépendantes portant au total sur plus de 3,4 millions de participants suivis durant 7 ans constate que l'isolement social entraîne un risque accru de décès :

· de 26% pour la solitude déclarée,

· de 29% pour l'isolement social,

· de 32% pour la vie « en solo ».

· Bien sûr, l'état de santé initial influence ces résultats, de même que l'âge des participants.

Les liens sociaux sont ainsi à prendre en compte dans les facteurs de risque/de bonne santé, au même titre que d'autres facteurs bien établis comme l'activité physique, l'obésité, la toxicomanie, la santé mentale ou encore la vaccination et/ou l'accès aux soins…

Ces conclusions sont donc à réfléchir à 4 titres :

- Les émotions sont des facteurs pertinents de santé,

- au niveau individuel, dans son entourage immédiat,

- au niveau des politiques communautaires, l'isolement social et la solitude étant en augmentation dans notre société,

- enfin, en termes de Santé publique avec la mise en œuvre d'interventions visant à limiter ces situations, en particulier chez les plus âgés.

Source: Perspectives on Psychology March 11 2015 doi: 10.1177/1745691614568352 Loneliness and Social Isolation as Risk Factors for Mortality - A Meta-Analytic Review

Plus d'études sur les Effets de la solitude sur la santé

Autres actualités sur le même thème