Vous recherchez une actualité
Actualités

TIMIDITÉ, INTROVERSION? La danse épanouit la santé mentale

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 4 semaines
Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine (JAMA)

Dépression, stress, fatigue, maux de tête, en pratiquant la danse, les jeunes filles pourraient trouver une voie vers une meilleure santé mentale, suggère cette étude de l'Université d'Örebro (Suède), publiée dans l’édition de novembre des Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine. Bref la danse contribue à se sentir mieux dans sa peau, une confirmation car on s'en doutait un peu.

Anna Duberg, kinésithérapeute à l'Örebro University Hospital défend la pratique de la danse comme une stratégie à part entière pour prévenir et traiter la déprime et la dépression, renforcer l'estime de soi et augmenter sa capacité à faire face aux problèmes quotidiens. Son étude a été menée auprès de 112 jeunes filles âgées de 13 à 19 ans. Ces jeunes filles étaient allées voir l'infirmière de l'école pour des symptômes tels que l'anxiété, la dépression, de la fatigue, des maux de tête et de dos ou des douleurs à l'épaule. 59 d'entre elles ont pratiqué la danse 2 fois par semaine durant 8 mois, les 53 autres jeunes filles ont juste reçu des conseils de mode de vie.


Le groupe de danseuses montre une amélioration dans le score de santé auto-déclaré supérieure de 30% à 8 mois, 62% à 12 mois et 40% à 20 mois, par rapport au groupe témoin. L'amélioration perçue de l'état de santé se poursuit donc un an après l'intervention. Enfin, 91% des jeunes filles du groupe danse déclarent avoir vécu une expérience positive. Et l'auteur ajoute, que cette intervention favorise, aussi, un mode de vie plus sain.

Source: Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine (JAMA) online November 2012 doi:10.1001/jamapediatrics.2013.421. Influencing Self-rated Health Among Adolescent Girls With Dance Intervention (Visuel © Ariwasabi - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités en Psycho

Autres actualités sur le même thème