Vous recherchez une actualité
Actualités

Une grande taille associée à un risque accru de CANCER

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 2 semaines
European Society for Pediatric Endocrinology

Il s’agit bien d’une association qui vient d’être identifiée entre une grande taille et un risque plus élevé de cancer, par cette étude de l’Institut Karolinska. La relation de cause à effet reste donc à prouver et éventuellement à expliquer. Cependant, l’étude a porté sur plus de 5 millions de participants. Des conclusions, présentées à la Réunion annuelle de la Société européenne d’endocrinologie pédiatrique de Barcelone qui suggèrent l'existence de facteurs communs, environnementaux et/ou génétiques entre la taille et le risque de certains cancers.

Il faut préciser que ce n'est pas la première étude à identifier cette association : une précédente analyse, publiée dans le Lancet Oncology avait déjà conclu que la taille est dans une certaine mesure révélatrice du risque de cancer. 10 cm de plus augmenterait le risque relatif de développer un cancer de 16%, selon cette étude menée en 2011 sur plus d'un million de femmes.


La conclusion de cette nouvelle étude est peu différente : pour 10 cm de taille supplémentaire, le risque de cancer augmenterait en moyenne de18% chez les femmes et de 11% chez les hommes. Une association particulièrement forte pour le mélanome, avec une augmentation du risque de 30% pour 10 cm de taille supplémentaire. Ici, les chercheurs ont examiné les données de 5,5 millions de participants nés en Suède entre 1938 et 1991 dont les résultats de santé ont été suivis à partir de 1958 ou à partir de l'âge de 20 ans, pour les plus jeunes.

Taille et risque de cancer pourraient partager des facteurs communs : Si c'est bien la plus grande étude réalisée à ce jour sur le lien entre la taille et le risque de cancer à la fois chez les femmes et chez les hommes, ce type d'étude, qui mesure une association avec un critère figé à un point dans le temps, ne prouve pas l'association. Comme le déclarent les auteurs, dans un communiqué, « être grand ne signifie pas qu'on va développer un cancer». Cependant des explications possibles sont avancées : la taille pourrait être un marqueur de certaines expositions à un âge précoce et au cours de la vie et est aussi une résultante de la génétique. Taille et risque de cancer pourraient ainsi partager des facteurs génétiques et environnementaux communs.

Une autre étude est d'ores et déjà programmée pour regarder si la taille affecte le risque de décès du cancer. « Nos études montrent que les personnes de grande taille sont plus susceptibles de développer un cancer, mais on ne sait pas si ces personnes ont aussi un risque plus élevé de décès de cancer ou de toutes causes confondues », conclut l'auteur principal, le Dr. Emelie Benyi (Karolinska Institute).

Source: European Society for Pediatric Endocrinology (Barcelona) Presentation Oct. 1, 2015 HON news Height May Be Linked to Increased Cancer Risk, Study Contends But experts stress only an association was found, and there's no proof being tall causes disease

Lire aussi:La taille révélatrice du risque de CANCER? -

Autres actualités sur le même thème