Vous recherchez une actualité
Actualités

Vaccin anti-H1N1: Confirmation du risque de narcolepsie, avec cataplexie

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 1 semaine
Brain

En France aussi…confirmait dès septembre 2012, l’Agence de sécurité du Médicament, après analyse des données des 2 études VAESCO (Vaccine Adverse Event Surveillance & COmmunication) et l’étude cas-témoins menée spécifiquement en France (NarcoFlu-VF). La vaccination par Pandemrix® était alors associée à un risque de narcolepsie multiplié par 3 à 8, selon l’âge des patients. Cette association est confirmée à nouveau par cette étude de l’Inserm (Hôpital Gui de Chauliac, Montpellier-CHU de Bordeaux), présentée dans la revue Brain. Avec un risque accru de narcolepsie avec cataplexie.

La narcolepsie est un trouble du sommeil qui se caractérise par une somnolence excessive au cours de la journée, avec des accès de sommeil incontrôlables. Elle peut s'accompagner, à la suite d'une émotion, de pertes soudaines du tonus musculaire (cataplexie). Chaque année, environ 900 nouveaux cas de narcolepsie sont recensés en France. Une augmentation de l'incidence de la narcolepsie chez les enfants avait été détectée dans les pays scandinaves où le vaccin anti- H1N1 avec adjuvant avait été utilisé. L'Institut national finlandais pour la santé, en particulier avait confirmé à plusieurs reprises l'association entre le vaccin Pandemrix® et la narcolepsie, concluant à un risque associé à la vaccination multiplié par jusqu'à 13 chez les enfants ou adolescents âgés de 4 à 19 ans. En France, la campagne de vaccination avait utilisé les deux types de vaccins, avec (Pandemrix®) et sans adjuvant.


Ici, les chercheurs ont étudié l'association entre la vaccination contre la grippe H1N1 et la narcolepsie dont avec cataplexie, chez 59 enfants et adultes atteints de tous types de narcolepsie, appariés à 135 témoins (jusqu'à 4 par participant atteint et selon le sexe, l'âge et la localisation), et rapproché le phénotype de la narcolepsie avec cataplexie de l'exposition éventuelle à la vaccination H1N1. Les antécédents médicaux et les vaccinations ont été également pris en compte.

L'analyse révèle que la vaccination anti-H1N1 est bien associée à la narcolepsie avec cataplexie,

· avec un risque relatif multiplié par 6,5 chez les sujets les plus jeunes, de moins de 18 ans,

· un risque relatif multiplié par 4,7 chez les sujets âgés de 18 ans et plus.

Les chercheurs identifient de légères différences en comparant les cas chez les sujets vaccinés et les témoins : Les personnes vaccinées ont reçu un diagnostic plus rapide de la maladie et présentent un plus grand nombre d'épisodes de sommeil diurnes.

En conclusion, la vaccination H1N1 apparaît fortement associée à un risque accru de narcolepsie avec cataplexie. Une association qualifiée de robuste par les auteurs. Depuis 2010 déjà, le risque de narcolepsie est intégré au RCP ou résumé des caractéristiques du vaccin et donc reconnu par 'Agence européenne du médicament.

Source: Brain (2013) doi: 10.1093/brain/awt187 Increased risk of narcolepsy in children and adults after pandemic H1N1 vaccination in France (visuel NIH)

Accéder aux dernières actualités sur Vaccination et Narcolepsie

Autres actualités sur le même thème

Pages