Vous recherchez une actualité
Actualités

VITAMINE D: Elle protège des fractures de stress en cas de sport intensif

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 4 semaines
Journal of Foot and Ankle Surgery

Bienvenue quand on est sportif, c’est la vitamine D ou vitamine des os, qui est recommandée par ces chercheurs américains spécialisés en orthopédie. En effet, en situation de carence en vitamine D, un stress répété ou inhabituel pourra accroître le risque de fracture de stress ou de fatigue. Pratiquer une activité sportive intense et à risque d’impact nécessite ainsi de maintenir des niveaux de vitamine D plus élevés.

La vitamine D joue le rôle clé de maintenir une densité osseuse appropriée. Son rôle dans le corps est de plus en plus documenté, en raison de ses nombreux effets physiologiques à travers de multiples systèmes organiques. La vitamine D est un nutriment essentiel qui peut se comporter comme une hormone. Apportée par l'alimentation et produite par l'organisme à travers l'exposition de la peau aux rayons du soleil, la vitamine D est essentielle pour le maintien de la densité osseuse via le développement et le remodelage osseux. De faibles niveaux de vitamine D vont conduire à l'ostéoporose, à l'ostéomalacie, à la diminution de la densité minérale osseuse et au risque de fracture aiguë. Les fractures de stress ou de fatigue sont des lésions par sollicitation excessive des tissus osseux qui surviennent lorsque l'os n'est plus capable de s'adapter à l'effort. Son incidence est retrouvée non seulement chez les sportifs de haut niveau, parfois en raison d'un surentrainement, mais aussi chez les sportifs amateurs qui vont solliciter soudainement leur tissu osseux. La fracture de fatigue se développe à partir de microlésions puis de microfissures liées à l'exécution d'un geste en extension, torsion ou rotation, répétée ou excessive. Elle peut être favorisée par une mauvaise alimentation, une déshydratation, un manque d'échauffement, des facteurs hormonaux en particulier chez la femme et, bien évidemment par la santé osseuse.


Les chercheurs du Bryn Mawr Hospital Podiatric Surgical Residency et autres centres d'orthopédie de Pennsylvanie alertent ici sur ce risque de fractures de stress chez les individus sportifs en particulier en cas de carence en vitamine D. L'équipe a en effet testé la concentration sérique de 25 (OH) D, une mesure du statut en vitamine D, chez 124 patients présentant des fractures de stress. Le diagnostic était confirmé par radiographies du membre touché, examen par IRM et examen physique.

Enfin, les niveaux de vitamine D sérique ont été relevés dans les 3 mois suivant le diagnostic pour 42,74% des patients.

· Sur la base des normes américaines recommandées (40 à 80 ng / ml), l'analyse constate que : plus de 80% participants présentent des niveaux de vitamine D insuffisants ou une carence.

· Sur la base des normes établies par l'Endocrine Society (30 à 100 ng / ml), plus de 50% des participants présentent des niveaux insuffisants.

Au moins 40 ng / ml pour éviter les fractures de stress : Les experts recommandent un taux sérique de vitamine D d'au moins 40 ng / ml pour se protéger contre les fractures de stress, en particulier aux personnes très actives et sportives. Mais ils rappellent aussi que la vitamine D est pas le seul facteur prédictif d'une fracture de stress, l'échauffement, avant l'exercice, lui-aussi est important.

Autres actualités sur le même thème