Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION: Grignoter des noix pour vivre plus longtemps

Actualité publiée il y a 6 années 3 mois 1 semaine
NEJM

Connues pour être riches en acides gras insaturés, les noix et les noisettes reprennent du croquant avec cette étude internationale, menée sur plus de 100.000 personnes et qui associe la consommation de noix à une espérance de vie plus élevée. Les conclusions, publiées dans le New England Journal of Medicine rappellent que consommer des noix, c’est déjà un marqueur de mode de vie sain et donc de bonne santé.


Ces chercheurs du Brigham and Women's Hospital, de la Harvard Medical School, du Dana-Farber Cancer Institute, de la Richard M Fairbanks School of Public Healthet de l'Université d'Indiana ont suivi 76.464 femmes et 42.498 hommes, professionnels de santé, sur environ 30 ans. Les participants ont renseigné leur consommation de noix au début de l'étude, puis tous les deux ans. Après prise en compte des facteurs de confusion, et des décès intervenus en cours d'étude, les chercheurs découvrent que manger des noix est associé à une réduction du risque de décès toutes causes confondues et que plus souvent on consomme des noix, « moins on meurt ».

Précisément, durant les 30 années de suivi, 16.200 décès ont été constatés chez les participantes et 11.229 chez les participants. La consommation de noix est associée à une réduction du risque de décès toutes causes confondues, et de manière dose-dépendante:

Consommer des noix,

· au moins une fois par semaine est associé à un risque réduit de décès de 7% (par rapport à ne pas en consommer du tout),

· une fois par semaine, à un risque réduit de décès de 11%,

· de 2 à 4 fois par semaine, à un risque réduit de 13%,

· de 5 à 6 fois par semaine, à un risque réduit de 15%,

· 7 fois ou plus par semaine, à un risque réduit de 20%.

· L'augmentation de la consommation de noix a également été associée à une réduction des niveaux de risque de décès par cancer, maladies cardiaques et maladies respiratoires.

Ainsi, consommer 28g de noix chaque jour de la semaine s'avère ainsi associé à une réduction de 20% du risque de décès. Si cette étude ne prouve pas la relation de cause à effet, elle indique, a minima, que la consommation de noix est un marqueur de bonne santé car associée au régime méditerranéen, avec des consommateurs plus minces, moins susceptibles de fumer, plus susceptibles de pratiquer de l'exercice.

Cette recherche suggère que les noix, parfois oubliées dans le régime alimentaire occidental, peuvent faire partie d'une alimentation saine et équilibrée. Les noix ont déjà démontré de multiples bénéfices pour la santé, comme une meilleure résistance au stress, la fertilité masculine et même pour la prévention de certains cancers.

Source: New England Journal of Medicine November 21 2013 DOI: 10.1056/NEJMoa1307352 Association of Nut Consumption with Total and Cause-Specific Mortality.

Autres actualités sur le même thème