Vous recherchez une actualité
Actualités

APNÉE: Chanter pour moins ronfler

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 3 semaines
International Journal of Otolaryngology and Head & Neck Surgery

Chanter pour moins ronfler? Cette étude menée par le Royal Devon & Exeter NHS Foundation Trust et présentée par le National Health Service (NHS) laisse espérer l’efficacité d’une nouvelle thérapie sympathique contre les ronflements, de simples exercices quotidiens de chant. Les conclusions présentées l'International Journal of Otolaryngology and Head & Neck Surgery en suggèrent l’efficacité, à condition de chanter régulièrement…pendant 3 mois au moins.

Le syndrome d'apnées du sommeil peut se manifester par plusieurs symptômes dont le ronflement mais aussi la somnolence, le surpoids, l'hypertension artérielle, des troubles de l'humeur et de la mémoire. C'est aussi un facteur majeur de somnolence et donc d'accidents. L'apnée du sommeil touche 5 à 7% de la population.


C'est un essai contrôlé randomisé (RCT) original qui a regardé l'effet d'exercices de chant réguliers sur les symptômes de l'apnée du sommeil et le ronflement, sur la proposition d'un professeur de chant dont certains des élèves avaient rapporté une amélioration du sommeil. Alors que le chant va faire travailler les voies aériennes supérieures, les chercheurs ont voulu évaluéer, chez 127 personnes avec apnée du sommeil et ronflements légers et modérés, l'effet de vocalises quotidiennes durant 3 mois. Si seulement 40% des participants ont « tenu » 3 mois et donc terminé l'étude, les auteurs concluent aux bénéfices d'exercices de chant réguliers.

Car les vocalises ont permis de réduire considérablement

· la somnolence diurne (-2,5 points sur une échelle d'évaluation reconnue sur 10 points, l'échelle de somnolence d'Epworth),

· les ronflements (-1,5 points de moins sur une échelle en 10 points de fréquence du ronflement),

· mais n'apportent, en revanche aucune différence significative entre les groupes chant et témoins, dans le niveau de leur qualité de vie.

Le renforcement, par le chant, du tonus des muscles du pharynx peut donc bien réduire le ronflement et les autres symptômes d'apnée du sommeil. A condition de persévérer.

Source: International Journal of Otolaryngology and Head & Neck Surgery May 2013 DOI:10.4236/ijohns.2013.23023 Singing Exercises Improve Sleepiness and Frequency of Snoring among Snorers—A Randomised Controlled Trial (Visuel © Vinicius Tupinamba - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'Apnée

Autres actualités sur le même thème

Pages