Vous recherchez une actualité
Actualités

ASTHME: La nouvelle voie thérapeutique qui cible le calcium

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 3 semaines
Science Translational Medicine

Le calcium pourrait être au centre des symptômes de l'asthme, révèle cette étude avec la découverte du rôle clé de protéines ou détecteurs de récepteurs de calcium (Calcium-sensing receptor) dans la manifestation de la maladie. Or des médicaments déjà connus pour bloquer ces protéines sont disponibles…C’est donc l’espoir d’un tout nouveau traitement contre les crises avec des essais cliniques déjà envisagés ces prochaines années.

L'asthme est causé par des réponses anormales du système immunitaire à des substances normalement inoffensives, comme le pollen. L'inflammation en réponse à ces allergènes provoque une contraction des voies respiratoires, des difficultés à respirer et des crises. La recherche montre que des protéines stimulent les « récepteurs de détecteurs de calcium » (Calcium-sensing receptor), ce qui accroît cette inflammation des voies respiratoires.


Les chercheurs de l'Université de Cardiff, de Manchester et du King College de Londres (UK), de l'Open University, la Mayo Clinic et de l'Université de Californie (US), ont mené cette étude à la fois sur la souris, modèle d'asthme et sur des tissus humains des voies respiratoires, prélevés chez des patients asthmatiques et non asthmatiques. Les chercheurs montrent que les niveaux de ces détecteurs de calcium, tout comme la concentration cellulaire de calcium, sont augmentés en cas d'asthme.

Or il existe déjà un médicament capable d'augmenter l'absorption du calcium (et du phosphore), le calcityrol, utilisé dans le traitement de l'ostéoporose. Testé chez la souris modèle d'asthme, le calcityrol bloque l'action des récepteurs et réduit l'inflammation des voies respiratoires. S'il n'est pas certain que ce médicament soit le nouveau traitement révolutionnaire contre l'asthme, la piste des antagonistes des détecteurs de calcium est ouverte. Il s'agirait aussi, expliquent les chercheurs d'adapter son mode d'administration à l'inhalation pour maximiser son efficacité et minimiser les effets secondaires.

Des essais cliniques sur l'Homme sont attendus sous quelques années.

Source: Science Translational Medicine April 22 2015 DOI: 10.1126/scitranslmed.aaa0282 Calcium-sensing receptor antagonists abrogate airway hyperresponsiveness and inflammation in allergic asthma (Vignette NHS)

Plus d'études sur l'Asthme

Autres actualités sur le même thème