Vous recherchez une actualité
Actualités

AUTISME: Nouvelle définition, nouveau diagnostic, les risques

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 3 semaines
Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry

La prochaine définition des critères de diagnostic de l’autisme à paraître, en 2013, dans la prochaine édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) de l'American Psychiatric Association (APA), la référence internationale, pourrait bien avoir de lourdes conséquences. Car selon ces chercheurs de Yale, avec cette nouvelle définition, un bien plus grand nombre patients, ceux-là même qui présentent des déficiences plus légères, serait concerné par ce diagnostic de trouble du spectre autistique. Des résultats déjà présentés lors de la conférence sur l’autisme de l’American Academy of Psychiatry de Toronto et à paraître dans l'édition d'avril du Journal of the American Academy of pédopsychiatrie. L'étude pourrait être disponible en ligne dès la fin février ou début mars.

En effet, une nouvelle organisation des diagnostics sera proposée dans cette 5ème édition du DSM, l'ouvrage de référence internationale dont la publication est d'ores et déjà prévue pour 2013. Les troubles habituellement diagnostiqués durant l'enfance dont les troubles du spectre autistique ne donnent plus lieu à un chapitre séparé. L'ouvrage est construit sur le principe du cours de la vie, partant des troubles neurologiques du développement de la petite enfance pour aller vers les troubles qui se développent à l'adolescence puis à l'âge adulte.


Selon cette étude de la Yale School of Medicine, poser un diagnostic d'autisme pourrait devenir bien plus complexe avec cette définition révisée et modifier considérablement la proportion d'individus concernés par un diagnostic de trouble du spectre autistique.

Des résultats importants, précisent le Dr. Fred Volkmar du Yale Child Study Center (CSC) puisque dans un groupe de personnes évaluées sans déficience intellectuelle au cours de l'étude de 1994 pour l'élaboration du DSM-IV, avec cette nouvelle définition, la moitié pourrait être admissible à un diagnostic d'autisme avec la nouvelle définition proposée dans le DSM V. Les auteurs précisent que ces résultats ne concernent que les personnes les moins atteintes pour lesquelles ces différences de diagnostic sont donc les plus « biaisées ». Mais, ils précisent que, compte-tenu des étiquettes qu'on a tendance, y compris en milieu hospitalier, à poser sur les patients, cela aurait, sur le plan médical et social, de très lourdes conséquences.

Source: Yale (Visuel) « Autism redefined: Yale researchers study impact of proposed diagnostic criteria

Accéder aux dernières actualités sur l'Autisme

Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log : Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages