Actualités

BISPHÉNOL A: Exposition des parents, petit poids de l'enfant

Actualité publiée il y a 11 années 2 mois 5 jours
Reproductive Toxicology

L'exposition parentale au bisphénol A (BPA) pendant la grossesse est associée à un poids de naissance réduit des enfants, selon ces chercheurs du Kaiser Permanente qui publient dans l’édition en ligne du 5 mai de la revue Reproductive Toxicology. Cette étude, qui fournit des preuves de l’effet négatif de l'exposition maternelle au BPA pendant la grossesse, sur la croissance fœtale, est la 4ème étude scientifique sur le BPA, publiée par cette équipe d'experts californiens.

Le Pr. De-Kun Li, auteur principal de l'étude et épidémiologiste en médecine reproductive et périnatale à la Kaiser Permanente rappelle que l'exposition au BPA a déjà été signalée pour son effet de réduction du poids de naissance sur l'animal, à des niveaux relativement élevés d'exposition. Des études ont montré que le BPA peut traverser la barrière placentaire et que les fœtus sont susceptibles d'être exposés aux mêmes niveaux (voire plus élevés) de BPA que ceux de leurs mères.


L'étude a porté sur plus de 1.000 travailleurs masculins et féminins, recrutés de 2003 à 2008 dans des usines en Chine et a comparé les travailleurs exposés au BPA avec un groupe témoin de travailleurs non exposés. Les participantes du groupe mères exposées ont travaillé pendant au moins trois mois, pendant leur grossesse. Les chercheurs expliquent qu'il est possible que les enfants de ce groupe aient subi une exposition au BPA in utero relativement élevée. Les conjointes des pères exposés, bien que n'étant pas directement exposées au BPA sur le lieu de travail, étaient plus susceptibles d'avoir un niveau d'exposition supérieur au BPA que les femmes du groupe non exposé par exposition via les vêtements contaminés, visites avec les conjoints sur le lieu de travail, et domicile à proximité des usines.

L'ampleur de la diminution du poids de naissance des enfants est plus forte

· quand la mère a directement exposée à des niveaux élevés de BPA sur son lieu de travail pendant la grossesse,

· puis ensuite, quand la mère a été exposée à de faibles concentrations de BPA sur son lieu de travail, puis ensuite, quand la mère a été exposée au BPA par l'intermédiaire de l'exposition professionnelle du père,

· et enfin, la diminution de poids à la naissance chez les enfants est la plus faible quand la mère a été faiblement exposée au BPA par l'exposition professionnelle du père.

C'est la 4è étude publiée par le Dr Li et ses collègues sur les effets du BPA chez l'Homme:

1. La première étude, publiée en novembre 2009 dans la revue Human Reproduction, constate que l'exposition à des niveaux élevés de BPA sur le lieu de travail augmente le risque de fonction sexuelle réduite chez les hommes.

2. La deuxième étude, publiée en mai 2010 dans le Journal of Andrology, constate que l'augmentation des concentrations de BPA dans les urines est associée à une dégradation de la fonction sexuelle masculine.

3. La troisième étude, publiée dans Fertility and Sterility, montre qu'une augmentation des niveaux de BPA dans les urines est significativement associée à une diminution de concentration des spermatozoïdes, une diminution du nombre total de spermatozoïdes, une diminution de vitalité et de motilité des spermatozoïdes.

Cette dernière étude fournit une preuve épidémiologique que l'exposition estimée BPA, corrélée avec les niveaux de BPA dans les urines, est associée au poids de la descendance à la naissance.