Vous recherchez une actualité
Actualités

C. DIFFICILE: Pouvoir prévoir le risque de décès

Actualité publiée il y a 5 années 4 mois 1 semaine
BMC Infectious Diseases

Un test en 4 points capable de prédire le risque de décès après infection à C. difficile… C’est ce que proposent avec cette recherche, les scientifiques de l’Université d’Exeter, une méthode précise, robuste et simple d’interprétation. Présentée dans l’édition du 12 juillet de la revue BMC Infectious Diseases, elle pourrait apporter des bénéfices inestimables pour les patients, les hôpitaux et les services de santé du monde entier.

L'infection à Clostridium difficile (C. difficile) peut affecter le système digestif et fait partie des infections nosocomiales les plus fréquentes. Si une infection à C. difficile est généralement sans conséquence pour les personnes en bonne santé, elle peut nécessiter un traitement par antibiotiques chez les patients plus vulnérables. Ainsi, les patients âgés de plus de 65 ans ont un risque particulier de décès d'infection C. difficile et 20% sont susceptibles d'avoir une récidive de l'infection une fois les antibiotiques arrêtés. Enfin, le nombre de souches de C. difficile résistantes aux antibiotiques est en hausse.


Ce test développé par des chercheurs de l'Université d'Exeter et du NHS Foundation Trust repose sur 4 points basés sur des variables cliniques facilement mesurables et est capable de prédire avec précision le risque de décès chez les patients infectés par la bactérie C. difficile. Les chercheurs ont analysé les notes cliniques de 213 patients transférés pour infection à C. difficile, puis les ont suivis durant 30 jours après la sortie de l'hôpital. 4 critères s'avèrent décisifs :

· Le taux d'albumine sérique,

· la fréquence respiratoire,

· le taux sanguin de protéine C-réactive (marqueur d'inflammation),

· et le nombre de globules blancs.

A partir de là, une formule de prédiction à partir de ces 4 variables a été développée en fonction des seuils acceptables pour les résultats de chacun de ces tests. La simplicité de la règle développée signifie qu'elle pourrait être utilisée par des non-spécialistes pour évaluer les patients dans les 48 heures du diagnostic.

Source: BMC Infectious Diseases doi:10.1186/1471-2334-13-316 12 July 2013 Derivation and validation of a simple, accurate and robust prediction rule for risk of mortality in patients with Clostridium difficile infection (Visuel CDC)

Accéder aux dernières actualités sur C. difficile

Autres actualités sur le même thème

Pages