Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PROSTATE : AstraZeneca stoppe ses essais sur le Zibotentan, en monothérapie

Actualité publiée il y a 10 années 8 mois 2 semaines
Phase III

AstraZeneca annonce au 7 février l’arrêt de ses essais de phase III sur son Zibotentan développé pour le traitement en monothérapie du cancer de la prostate résistant à la castration (CRPC- castration-resistant prostate cancer) non métastatique. Cette décision fait suite aux données d’un examen d’efficacité par l'Independent Data Monitoring Committee (IDMC) indiquant que zibotentan avait peu de probabilité d'atteindre ses principaux critères d'efficacité, de survie sans progression et de survie globale.

AstraZeneca a estimé qu'il était prudent de prendre une décision rapide, l'évaluation de Zibotentan évaluation, n'ayant pas montré d'amélioration significative du critère primaire de survie globale chez les patients et indique que les résultats complets de l'étude seront publiés « en temps voulu ».


Zibotentan est un nouveau comprimé à prendre une fois par jour qui fonctionne en bloquant la voie de l'endothéline. Avec le développement du cancer de la prostate, cette voie devient incontrôlée. En bloquant les récepteurs de l'endothéline A dans cette voie, zibotentan peut ralentir la croissance tumorale et la dissémination des cellules cancéreuses.

Zibotentan n'est pas pour autant « abandonné » : Dans le cadre du programme d'essais cliniques Enthuse (Endothelin A Use), l'essai 33 évaluera Zibotentan en association avec une chimiothérapie, comparativement à la chimiothérapie seule, chez les hommes dont la maladie a métastasé et qui ont reçu des traitements de chimiothérapie pour le cancer de la prostate et le CRPC .

Astra rappelle que le cancer de la prostate affecte principalement les hommes de plus de 50 ans et qu'il est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez des hommes dans de nombreux pays occidentaux avec une incidence est en augmentation. Dans le monde, plus de 670.000 hommes sont diagnostiqués avec le cancer de la prostate chaque année. C'est un sur neuf cas de nouveaux cancers diagnostiqués chez l'homme. CRPC est une forme de cancer de la prostate qui ne répond plus aux traitements hormonaux qui bloquent l'action de la testostérone.