Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PROSTATE: Les chiens ont le flair

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 1 jour
AUA

Les chiens ont le flair à 98% pour détecter certains composés organiques volatils (COV) libérés dans l'urine par des tumeurs de la prostate, montre cette étude présentée à la 109e réunion scientifique annuelle de l'Association américaine d'urologie. Certes, ces chiens ont dû être spécialement formés à cette détection. Au-delà de cette nouvelle preuve de concept de l’utilisation diagnostique de la capacité olfactive du chien, c’est l’intérêt des COV pour la détection qui est prometteur.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

On sait depuis longtemps que les chiens ont un sens de l'odorat bien plus développé que les humains avec environ 200 millions de cellules olfactives vs 5 millions chez l'Homme. Les auteurs rappellent l'utilisation des chiens pour localiser des bombes, des médicaments ou des stupéfiants. Mettre à profit les capacités olfactives du chien pour détecter les maladies ou les infections a déjà été fréquemment suggéré avec succès, en particulier pour détecter les cancers du côlon et du poumon, mais aussi chez un diabétique l'hypoglycémie ou à l'hôpital, les infections nosocomiales.


Cette étude montre la capacité d'un chien à flairer le cancer de la prostate chez 33 patients en détectant certains COV dans les échantillons d'urine. 677 participants ont répartis dans un groupe cancer de la prostate avec certains participants ayant un très faible risque de métastases (n = 320) et un groupe témoin (n = 357), comportant certains participants avec des tumeurs non-prostatiques. Deux chiens ont effectué le test. Les chercheurs constatent que,

· les 2 chiens ont été capables de détecter les COV dans l'urine des sujets de l'étude avec une précision de 98%, avec une sensibilité (taux de positifs parmi les patients atteints) de 99% et une spécificité de 97% (taux de négatifs parmi les sujets sains).

Au-delà du flair de l'animal, l'étude montre l'intérêt des composés organiques volatils dans l'urine pour la détection du cancer.

Source: American Urological Association 19 May 2014 via PR Newswire Dogs Detect Prostate Cancer in Men at a Remarkably High Rate of Accuracy (Visuel © CallallooAlexis - Fotolia.com)

Lire aussi: CANCER du POUMON: Des chiens le détectent à l'odorat

CANCER COLORECTAL : L'histoire du labrador renifleur de cancer -

Autres actualités sur le même thème