Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: Les implants mammaires cosmétiques retardent le diagnostic

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 3 semaines
BMJ

C’est la question de l’efficacité des mammographies qui est reposée chez les femmes ayant des implants mammaires, considéré même comme un facteur de réduction de survie au cancer du sein, par cette étude d’Universités canadiennes. Ces conclusions, publiées dans l’édition du 30 avril du British Medical Journal suggèrent en effet que les implants mammaires peuvent entraîner un retard de diagnostic chez les femmes qui développent un cancer du sein, ce qui peut augmenter leur risque de décès.

Les chercheurs des Universités de Laval, de Toronto et d'Ottawa suggèrent que les implants pourraient cacher les tissus cancéreux qui autrement seraient détectés lors du dépistage. Cela n'a rien à voir avec le lien évoqué, lors de l'affaire des implants PIP, entre les implants PIP, leur rupture et une forme rare de cancer. De précédentes études avaient étudié l'effet des implants sur la capacité de détecter le cancer du sein à un stade précoce, mais avec des résultats contradictoires.


Les chercheurs ont effectué une recherche systématique de toutes les études publiées sur le sujet (en anglais et en français), en utilisant un certain nombre de bases de données électroniques établies, ont également contacté des experts internationaux pour demander un avis sur les documents publiés ou recevoir d'autres études pertinentes.

· Leur première méta-analyse a inclus 12 études observationnelles, principalement en provenance des États-Unis, du Canada et d'Europe du Nord. Leur analyse constate que, parmi les femmes diagnostiquées avec un cancer du sein, celles qui avaient des implants mammaires cosmétiques avaient un risque accru de 26% d'être diagnostiquée à un stade plus tardif de la maladie que les témoins sans implants (OR : 1,26, IC : 95 % de 0,99 à 1,60) (Visuel ci-contre)

· Une deuxième méta-analyse de 5 études observationnelles constate que parmi les femmes diagnostiquées avec un cancer du sein, celles avec implants ont un risque accru de 38% de décès lié au cancer (HR : 1,38, IC : 95% de 1,08 à 1,75).

Cela peut signifier que l'augmentation mammaire esthétique affecte négativement la survie des femmes qui reçoivent, par la suite, un diagnostic de cancer du sein. Et, si ces résultats ne doivent pas inquiéter les femmes porteuses d'implants, ces patientes doivent veiller à respecter une surveillance régulière de leur tissu mammaire. Enfin, des recherches supplémentaires restent nécessaires sur la question importante du dépistage et du diagnostic du cancer du sein chez les femmes ayant des implants cosmétiques.

Source: BMJ 2013;346:f2399 online April 30 2013 Breast cancer detection and survival among women with cosmetic breast implants: systematic review and meta-analysis of observational studies (Vignette NHS)

Accéder aux dernières actualités sur les Implants mammaires

Lire aussi : IMPLANTS MAMMAIRES et risque de cancer: Un point sur les études scientifiques -

Autres actualités sur le même thème