Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN: L'importance d'une bonne gestion du stress

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 9 heures
Cancer

L’importance d’une bonne gestion du stress pendant le traitement du cancer du sein impacte non seulement l'humeur et la qualité de vie mais aussi la survie, rappelle cette étude de l’Université de Miami, à paraître dans la revue Cancer. C’est un appel à offrir aux patientes des interventions leur permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer le stress, dès le début du traitement. Une gestion du stress qui va porter ses fruits sur la qualité de vie bien des années plus tard.


Cet essai randomisé a testé, auprès de 240 femmes ayant reçu un diagnostic récent de cancer du sein, une intervention de gestion du stress développée par une équipe de l'Université de Miami (UM), qui avait déjà fait l'objet d'une communication lors de la Réunion Annuelle du Society of Behavioral Medicine Meeting. Le Dr Michael Antoni, professeur de psychologie et son équipe constatent que, par rapport aux patientes ayant participé à un séminaire d'une journée d'éducation sur le cancer du sein (groupe témoin), les patientes qui ont pu se former aux techniques de relaxation et d'adaptation par l'intermédiaire d'un groupe de soutien sur 10 semaines présentent une amélioration de la qualité de vie et une réduction des symptômes dépressifs durant la première année de traitement.

Et cette meilleure qualité de vie va perdurer jusqu'à… 15 ans plus tard.

Les techniques de gestion du stress apportent à ces patientes des outils pour faire face à la peur de la progression de la maladie et/ou de la récidive, permettent de réduire la détresse et d'optimiser la qualité de vie jusqu'au même niveau, à 15 ans de suivi de la qualité de vie moyenne perçue par des femmes n'ayant pas eu de cancer du sein. Cette intervention rend toute son importance alors que les taux de survie augmentent pour le cancer du sein et qu'il s'agit donc aussi de donner les moyens d'un maintien de la santé psychosociale, après la maladie.

Mieux gérer le stress a également son importance sur le risque de récidive, ajoutent les auteurs : « Les symptômes dépressifs sont associés à des processus inflammatoires qui peuvent influer sur la progression et la récidive de la maladie et plus globalement sur la survie ».

Source: Cancer 2015. DOI: 10.1002/cncr.29076 (In Press) Long term psychological benefits of cognitive-behavioral stress management for women with breast cancer: 11-year follow-up of a randomized controlled trial et via Eurekalert (AAAS) Stress management techniques improve long-term mood and quality of life (Visuel© contrastwerkstatt - Fotolia.com)

Plus d'études sur le Cancer du sein

Lire aussi : CANCER du SEIN: Exercice physique et gestion du stress améliorent la qualité de vie -

Autres actualités sur le même thème