Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: Le ginseng efficace contre la fatigue

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 2 semaines
ASCO

Cette étude menée par la Mayo Clinic montre que des doses élevées de ginseng (Panax quinquefolius) prises durant 2 mois vont permettre de réduire la fatigue liée au cancer. Ces résultats, incitant à ce complément thérapeutique naturel, y compris durant le traitement du cancer, viennent d’être présentées au 48è Congrès de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) de Chicago.

Des résultats significatifs à 8 semaines : L'étude a porté sur 340 patientes atteintes d'un cancer, dont 60% d'un cancer du sein et ayant achevé leur traitement. Chaque jour, ces patientes ont reçu soit 2 grammes de ginseng en capsules non traité à l'éthanol, soit un placebo. Au bout de 4 semaines de traitement, le ginseng a permis une légère amélioration des symptômes de fatigue. A 8 semaines, les patients ont éprouvé une réduction significative de l'épuisement général et de la sensation d'être "usée", "fatiguée" ou "lente". Sur l'échelle standard utilisée par les chercheurs pour évaluer le niveau de fatigue, ces patientes, sous ginseng, ont gagné « 20 points », explique le Pr Barton, du Centre du cancer de la Clinique Mayo, auteur principal de l'étude. De plus, le ginseng n'a causé aucun effet secondaire.


Utilisé depuis longtemps en médecine traditionnelle chinoise comme un facteur naturel d'énergie, les effets du ginseng n'avaient pas encore été évalués dans la prise en charge de la fatigue qui touche, selon les auteurs, jusqu'à 90% des patients atteints de cancer. Une fatigue liée à une augmentation des cytokines inflammatoires du système immunitaire et à une mauvaise régulation des niveaux de l'hormone de stress cortisol. Les ingrédients actifs du ginseng, les ginsénosides ont déjà montré leur efficacité, mais sur l'animal, en particulier pour réduire l'inflammation et contribuer à réguler les niveaux de cortisol.

Dans une prochaine étude, le Dr Barton pense étudier les effets du ginseng sur les biomarqueurs spécifiques de fatigue. Alors que le cancer entraîne un stress chronique et prolongé, la fatigue peut durer jusqu'à 10 ans au-delà du diagnostic et du traitement. «Si nous pouvons aider le corps à mieux se réguler tout au long du traitement, grâce au ginseng, nous pourrons être en mesure cette fatigue lourde et de long terme ».

Source: ASCO via Eurekalert (AAAS) « Ginseng fights fatigue in cancer patients, Mayo Clinic-led study finds »

Lire aussi : CHIMIOTHÉRAPIE : Pourquoi fatigue et anémie ne doivent pas être passées sous silence

Accéder aux Dossiers – Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Oncologie et soins à domicile de Santé log Soins à domicile

Prise en charge de l'enfant en oncologie pédiatrique de Santé log Petite Enfance

Autres actualités sur le même thème