Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE, OBÉSITÉ: Une vitamine naturelle du lait pour nous en protéger

Actualité publiée il y a 8 années 1 mois 4 semaines
Cell Metabolism

Cette étude de l'École polytechnique fédérale de Lausanne publiée dans l’édition du 6 juin de la revue Cell Metabolism révèle que la Nicotinamide riboside (NR), présente dans le lait et qualifiée par les chercheurs de « vitamine » naturelle, protège contre l'obésité et le diabète. Précurseur de la protéine NAD+ qui active le gène SIRT 1, un gène bénéfique au métabolisme et à la longévité, NR serait au lait, ce que le resvératrol est au vin rouge. Des résultats qui témoignent de l’intérêt grandissant pour ces composés naturels, présents dans notre alimentation et bénéfiques pour notre santé.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

NAD+ est un co-substrat ou cofacteur limitant le taux des enzymes SIRTuines, pouvoir moduler NAD+ est donc un moyen précieux de réguler la fonction des sirtuines et de réguler le métabolisme oxydatif. Ainsi, la diminution de l'activité du gène PARP-1 alimenté par NAD et NAD+, augmente la biodisponibilité de NAD+, ce qui entraîne l'activation d'autres gènes, dont SIRT1 déjà connu pour ses bénéfices pour le métabolisme et la longévité.


Le Pr Johan Auwerx, de l'École polytechnique fédérale de Lausanne en collaboration avec des chercheurs du Weill Cornell Medical College (New York) a voulu vérifier s'il pourrait obtenir des effets similaires avec la « vitamine » nicotinamide riboside (NR), récemment décrite comme un composé précurseur naturel de la protéine NAD +, espérant donc avec NR pouvoir augmenter les niveaux de NAD+, activer ainsi les gène SIRT1 et 3 pour obtenir une protection contre les anomalies métaboliques causées par une alimentation trop riche en graisse.

In vivo et vitro : Les chercheurs constatent que NR permet d'obtenir ces effets in vitro, sur des lignées cellulaires de mammifères. Puis sur des souris nourries avec un régime riche en graisses et recevant la nicotinamide riboside à doses élevées : Les chercheurs constatent qu'elles sont non seulement protégées contre l'obésité mais bénéficient d'une forte vitalité.
En bref, la vitamine NR permet d'augmenter de façon significative les niveaux de NAD +, l'activation des gènes SIRT1 et SIRT3 et empêche ainsi les effets néfastes d'une alimentation riche en graisses sur le métabolisme. Par ailleurs, en améliorant la fonction mitochondriale, NR permet d'augmenter l'endurance. Les chercheurs concluent donc que cette vitamine naturelle du lait, pourrait être utilisée, sous réserve de prochains essais cliniques, comme un supplément nutritionnel pour traiter les troubles métaboliques et liés à l'âge. Un peu comme le resvératrol présent dans le vin rouge.

Source: Cell Metabolism "The NAD+ precursor nicotinamide riboside enhances oxidative metabolism and protects against high-fat diet induced obesity."(Visuel Les produits Laitiers)

Lire aussi : OBÉSITÉ: Le manque sommeil prédispose notre cerveau à la malbouffe

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Autres actualités sur le même thème