Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Un test pour le détecter dans l'haleine?

Actualité publiée il y a 7 années 11 mois 2 semaines
Innovation

Cet outil d'analyse de l'haleine, pouvant détecter le diabète s’avère aujourd’hui capable, selon ses créateurs, une spin-out de l’université d’Oxford, de mesurer l'acétone dans l'haleine à partir d'une partie par million (1ppm). Les derniers tests du prototype viennent de confirmer le potentiel de cette technologie pour la détection et le suivi du diabète, une technologie qui offrirait une alternative moins invasive pour le contrôle et le suivi du diabète. Explications.

Si une personne en bonne santé expire environ 0,5ppm d'acétone, une personne diabétique non diagnostiquée et non traitée en expirerait jusqu'à dix fois plus. Selon le laboratoire britannique développeur, Oxford Medical Diagnostics (OMD), une start up issue de l'Université d'Oxford. le nouveau dispositif permet de mesure l'acétone dans l'haleine au millionième près (1 ppm). Spécialisé dans les tests de détection par l'analyse de l'haleine, OMD annonce que la production d'une version commerciale de son outil de diagnostic aboutira à 10% du prix d'un spectromètre de masse, la méthode utilisée actuellement pour la mesure en laboratoire de l'hémoglobine HbA1c dans le diabète.


Ce test capable de détecter l'acétone à 1ppm près représente une étape importante dans le développement de nouvelles techniques d'analyse de l'haleine humaine, pour le dépistage, le diagnostic et le suivi du diabète mais aussi d'autres maladies métaboliques ou chroniques.

Un test de glycémie non invasif…pour les enfants: Le Dr. Julie Edge, pédiatre à l'Hôpital pour enfants d'Oxford, qui va coordonner les essais pédiatriques explique : «Le diabète de type I est de plus en plus fréquent chez les enfants. Les tout petits ont plus de mal à supporter dix piqûres au doigt par jour pour vérifier la glycémie auxquelles s'ajoutent plusieurs injections d'insuline. "Toute avancée qui permettrait de réduire le nombre de tests invasifs sur l'Enfant serait le bienvenu. Une méthode non invasive de mesure de la glycémie et des cétones du sang serait un complément précieux pour la prise en charge de ces petits patients."

Un dispositif portatif basé sur le même principe, donc non invasif, pour la surveillance de la glycémie est également en développement. Basé sur les techniques de spectroscopie, ce dispositif pourrait être prêt pour une AMM en 2013. Ce dispositif pourrait « révolutionner » la gestion du diabète et rendre les dispositifs de surveillance invasifs obsolètes, selon le laboratoire.

Autres actualités sur le même thème