Vous recherchez une actualité
Actualités

DON de SANG : L'Angleterre lève l'interdiction pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes

Actualité publiée il y a 10 années 4 mois 2 semaines
NHS

L'interdiction de longue date qui interdit aux hommes ayant des rapports avec des hommes (HSH) de donner leur sang doit être levée, vient de déclarer le ministère de la Santé britannique. Interdit depuis 1980 au Royaume-Uni –ce qui est toujours actuellement le cas en France- le don de sang sera ouvert aux HSH sous condition de ne pas avoir eu de relations sexuelles par voie orale ou anale avec un homme au cours des 12 derniers mois et remplir les critères habituels de sélection.

En France, rappelons que les HSH ne peuvent pas donner leur sang. Le comité national consultatif d'éthique et la HALDE ont confirmé en 2002 puis en 2006, qu'il ne s'agissait pas d'une discrimination mais de la sécurité des malades. L'institut de veille sanitaire (INVS) a estimé que le risque lié au don de sang aux hommes ayant eu un seul partenaire sexuel masculin dans les 12 derniers mois, de contamination par le VIH pourrait être multiplié par 4. L'InVS justifie cela par un risque d'exposition au VIH 200 fois plus élevé lors d'une relation sexuelle entre hommes que lors d'une relation hétérosexuelle ou d'une relation sexuelle entre femmes.


Au Royaume-Uni, l'exclusion des hommes ayant eu ne serait-ce qu'un rapport sexuel oral ou anal avec un autre homme, même avec un préservatif date des années 1980. Cette interdiction sera levée en Angleterre, au Pays de Galles et en Ecosse (mais pas en Irlande du Nord), en novembre prochain, sous réserve d'absence de relations sexuelles avec un homme au cours des 12 derniers mois.

Cette évolution a été permise par un rapport de l'Advisory Committee on the Safety of Blood, Tissues and Organs (SaBTO) sur la base d'un examen des dernières données scientifiques sur les différents points suivants, le risque de transmission d'infection dans le sang, la conformité du comportement des donneurs avec les critères de sélection établis et tient compte des progrès réalisés dans les tests des dons de sang. Le Comité confirme que les preuves disponibles ne justifient plus l'exclusion permanente des HSH. Le Comité a d'ailleurs recommandé une mise en conformité des critères pour d'autres groupes de population estimés à risque et a recommandé également pour ces groupes la même période « d'abstinence » de 12 mois.

On ne peut que saluer cette décision fondée sur des données scientifiques mais aussi à valeurs de principes et tout autant que symboliques.

Sources: UK Department of Health 2011, Donor selection criteria review. NHS Blood and Transport September 8 2011 Changes to blood donor selection criteria. (Vignette Nature)

Autres actualités sur le Don de sang

Autres actualités sur le même thème