Vous recherchez une actualité
Actualités

DYSENTRIE: Un médicament pour l'arthrite, prometteur pour l'amibiase?

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 3 semaines
Nature Medicine

Alors qu'il y a besoin de nouveaux traitements pour lutter contre la dysenterie, il existerait peut-être déjà un médicament, peu coûteux, déjà prescrit pour l'arthrite et qui pourrait lutter efficacement contre la dysenterie amibienne (amibiase). C'est après avoir testé plus de 900 candidats que ces chercheurs "sont tombés" sur l'auranofine, un traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Des résultats publiés dans l'édition du 20 mai de la revue Nature Medicine.

Cette infection parasitaire de l'intestin qui provoque une diarrhée sanguinolente touche surtout les pays en développement et peut être un risque sanitaire majeur pour les voyageurs. Mal traitée, elle entraîne de graves complications jusqu'au décès. Traitée habituellement par des médicaments antimicrobiens, on constate néanmoins l'émergence de certaines formes résistantes au traitement.


L'espoir de l'auranofine : Les chercheurs de l'Université de Californie–San Francisco ont ainsi testé 910 candidats médicaments pour constater qu'un médicament déjà approuvé aux États-Unis pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde était extrêmement prometteur pour le traitement de la dysenterie amibienne. Testé, à ce stade, sur des amibes cultivées en laboratoire puis l'animal, ce composé, le plus efficace des composés testés, l'auranofine, s'avère redoutable pour tuer l'amibe Entamoeba histolytica. Et plus que le traitement conventionnel de la dysenterie amibienne, le métronidazole. L'auranofine contient de l'or, a été approuvé en 1985 par la US Food and Drug Administration (FDA) pour le traitement par voie orale de la polyarthrite rhumatoïde.

Des tests sur l'Homme sont encore nécessaires pour valider son efficacité. Les auteurs rappellent que malgré cette nouvelle option possible, le meilleur moyen de lutter contre la dysenterie amibienne est d'éviter les infections potentielles, en particulier lors de voyages à l'étranger, par des mesures simples d'hygiène comme le lavage des mains et la cuisson des aliments.

Source: Nature Medicine doi:10.1038/nm.2758 Published online 20 May 2012 “A high-throughput drug screen for Entamoeba histolytica identifies a new lead and target” (Visuels CDC “Entamoeba histolytica”)

Autres actualités sur le même thème