Vous recherchez une actualité
Actualités

e-CIGARETTE: La jeunesse va-t-elle devenir accro à la nicotine?

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 1 semaine
JAMA Pediatrics

C’est la principale crainte des autorités sanitaires sur la cigarette électronique. Certes, elle peut permettre de réduire la consommation tabagique chez les fumeurs, voire leur permettre d’arrêter durant plusieurs mois. Mais pourrait-elle aussi favoriser l’expérimentation de la nicotine puis sa dépendance, avec, le cas échéant un passage à la cigarette ? Cette étude de l’Université de Californie San Francisco (UCSF) pose à nouveau et sérieusement la question : Ses conclusions démontrent en effet que les adolescents qui ont utilisé ce dispositif sont ensuite plus susceptibles de fumer des cigarettes et moins susceptibles d'arrêter de fumer.

Dans une première analyse de la relation entre l'usage d'e-cigarettes et le tabagisme chez 40.000 adolescents américains, les chercheurs de l'UCSF aboutissent à 2 conclusions importantes, l'engouement des jeunes pour le dispositif est confirmé, son usage a doublé chez les élèves du secondaire entre 2011 et 2012, passant de 3,1% à 6,5%. Ensuite le dispositif facilite le passage au tabagisme avec un risque plus élevé de dépendance. La e-cigarette est bien associée à plus et non moins de tabagisme chez les adolescents, conclut Lauren Dutra, co-auteur de l'étude. Ce sont, dit-elle « des dispositifs passerelles vers la dépendance à la nicotine chez les jeunes, ils ouvrent un tout nouveau marché pour le tabac ».


Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont examiné les données de l'enquête National Youth Tobacco Survey menée en 2011 et 2012.

L'analyse constate que les e-cigarettes sont associées à un risque plus élevé de progression de l'expérimentation de cigarettes classiques et au risque de tabagisme régulier. De nombreux adolescents choisissent de fumer les 2, ils fumeront ensuite plus de cigarettes par jour que les non-utilisateurs de e-cigarette.

Précisément,

· 5% des répondants ont déclaré fumer des cigarettes classiques, 5,6% avec ceux qui avaient déjà essayé,

· En 2011, 3,1% de l'échantillon de l'étude avaient expérimenté la cigarette électronique dont 1,7% fumeurs, également, de vraies cigarettes,

· En 2012, 6,5 % de l'échantillon avaient expérimenté la cigarette électronique dont 2,6% fumeurs également de vraies cigarettes.

· Les adolescents usagers de e-cigarettes et fumeurs de cigarettes classiques s'avèrent beaucoup moins susceptibles de s'abstenir de fumer au cours des 30 derniers jours, des 6 derniers mois, ou de l'année passée.

· Ils sont également plus susceptibles d'avoir l'intention de cesser de fumer dans l'année à venir, que les non-usagers de e-cigarettes.

· Enfin, les auteurs précisent qu'environ 20% des élèves de collège et environ 7% des élèves du secondaire –aux Etats-Unis- qui ont déjà utilisé des e-cigarettes n'ont jamais fumé de « vraies » cigarettes, ce qui suggère le rôle d'initiation à la nicotine des e-cigarettes.

Au total, des résultats cohérents avec ceux d'une précédente étude menée auprès de 75.000 adolescents coréens par des chercheurs de l'UCSF.

Bref, avec ces nouvelles données, l'e-cigarette, fait la promotion du tabagisme chez les jeunes, insiste l'auteur principal le Dr Stanton A. Glantz, professeur de médecine et directeur du Centre de recherche pour la lutte antitabac et de l'éducation à l'UCSF.

Source: JAMA Pediatrics March 6, 2014 doi:10.1001/jamapediatrics.2013.5488 Electronic Cigarettes and Conventional Cigarette Use Among US Adolescents et UCSF E-Cigarettes: Gateway to Nicotine Addiction for U.S. Teens (Visuel © Piotr Marcinski - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'e-cigarette

Lire aussi : e-CIGARETTE et sevrage tabagique: Elle plaît, on y croit et ça marche

e-CIGARETTE: Pour un parent sur 2, elle incite les enfants à fumer -

Autres actualités sur le même thème

Pages