Vous recherchez une actualité
Actualités

FAST FOOD: Le déjeuner quotidien d'un écolier sur 10

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 6 jours
BMJ Open

L’étude est londonienne mais montre l’intégration du fast food dans le mode de vie et le régime alimentaire de nombreux foyers plutôt modestes, avec ce constat, d’un écolier sur 10, de milieu urbain et pauvre, achetant ou consommant au moins l’un de ses repas quotidiens au fast food. Des conclusions publiées dans l’édition Open, du 20 juin, du British Medical Journal qui appellent à diversifier l’offre alimentaire, en particulier pour les enfants les plus démunis.

L'étude transversale, menée par un chercheur indépendant et des chercheurs de l'université de Newcastle et le NHS a suivi 193 écoliers âgés de 11 à 14 ans, vivant dans le centre de Londres pour évaluer l'association entre le poids des écoliers et leur consommation de nourriture et de boisson fast-food ou plats prêts à emporter. Les auteurs rappellent que la consommation croissante de plats à emporter et de restauration rapide est l'un des facteurs responsables de l'épidémie d'obésité. Ils ont donc choisi Tower Hamlets, un quartier de Londres à forte concentration de fast-foods.


Les enfants de l'étude ont été invités à remplir des questionnaires, à renseigner l'accès à la cantine scolaire, gratuit ou non, leur fréquence de consommation d'aliments ou de boissons à emporter et les raisons de cette consommation, et leur pratique moyenne d'activité physique. Les origines ethniques de la population étudiée était principalement asiatique (48,3% des enfants), blanche : 21,1%, africaine : 19,4%. Plus de la moitié des enfants (61%) avaient accès à des repas scolaires gratuits. Près d'un tiers d'entre eux (30,6%) étaient en surpoids ou obèses.

Les chercheurs constatent que:

· Plus de la moitié des enfants interrogés (54%) achètent des aliments ou des boissons de fast-food ou à emporter 2 fois ou plus par semaine.

· 10% consomment ces produits quotidiennement,

· 70% des enfants noirs et 54% des enfants asiatiques achètent « du » fast-food plus de 2 fois par semaine, vs 39,5% des enfants blancs.

· 71% des enfants expliquent qu'un meilleur accès à des produits sains les inciterait à choisir des options plus équilibrées.

· 70% des enfants expliquent que les boissons sucrées gazeuses sont leur premier choix de boissons à acheter.

· Les auteurs n'ont pas identifié de relation entre le sexe, l'âge ou la privation et la consommation de fast-food.

Les chercheurs insistent sur cette fréquence élevée de consommation de fast-food parmi les écoliers. En particulier chez ceux exposés à un environnement urbain et familial propice. Un grand nombre de ces enfants sont déjà en surpoids et obèses ou le deviendront à l'âge adulte. Cette étude confirme donc comment leur régime alimentaire pourrait être amélioré en modifiant par exemple, l'accès des plus jeunes à ce type d'aliments ou en diversifiant l'offre vers plus de fruits et de légumes.

Source: BMJ Open 2012 ;2:e000402 doi:10.1136/bmjopen-2011-000402 Online June 20 2012 Consumption of takeaway and fast food in a deprived inner London Borough: are they associated with childhood obesity? (Visuel dossier Santé log@Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur fast-food et problèmes de santé

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème

Pages