Vous recherchez une actualité
Actualités

FAST FOOD: Reconnaître la publicité, c'est le début de l'obésité!

Actualité publiée il y a 8 années 6 mois 3 jours
The Pediatric Academic Societies Annual Meeting

Car les adolescents et jeunes adultes qui connaissent bien ces publicités télévisées pour les fast-food ont un risque accru de surpoids et d’obésité. Les auteurs de cette étude présentée le 29 avril à la réunion annuelle des Pediatric Academic Societies établissent ainsi un nouveau lien de la publicité pour des produits riches en graisses saturées, comme les fast-food, et le taux d’obésité. Une conclusion s’impose, l’interdiction de la publicité pour ce type de produits, en particulier à destination de la cible des plus jeunes. Une question, en France qui fait l’objet d’une charte alimentaire signée par des professionnels de l’agroalimentaire mais n’est jamais devenue une interdiction par décret.

« Nous savons que les enfants et les adolescents sont très exposés à la publicité des fast-food, en particulier à la télévision. Cette étude d'association entre l'obésité chez les jeunes et leur niveau de familiarité avec ces publicités suggère que les jeunes réceptifs sont à risque accru de surpoids et autres conséquences pour la santé », conclut l'auteur principal le Dr Auden C. McClure, professeur au Département de pédiatrie de l'Hôpital de Dartmouth.


Des recherches antérieures ont montré que simplement regarder la télévision est associé à l'obésité. Ces chercheurs montrent, sur un échantillon national de 3.342 jeunes âgés de 15 à 23 ans, que la reconnaissance de certaines publicités à la télévision est associée à l'obésité chez les adolescents et les jeunes adultes. Les participants ont été interrogés sur leur taille, poids, âge, sexe, race, statut socioéconomique, la pratique d'exercice physique, la consommation de sodas et de boissons sucrées, leur fréquentation des fast-food, le nombre d'heures passées devant la télévision… Les participants ont visionné 20 images d'annonces publicitaires télévisées pour les fast-food, provenant de campagnes diffusées dans l'année précédant l'enquête. Les images ont été numérisées pour enlever les marques. On a demandé aux participants s'ils se rappelaient avoir vu la publicité, s'ils avaient aimé cette publicité et s'ils pouvaient se souvenir de la marque en question. Le même test a été réalisé avec 20 annonces pour l'alcool. Les résultats montrent,

· qu'environ 18% des participants interrogés étaient en surpoids, 15% obèses.

· Le pourcentage de jeunes qui étaient obèses était significativement plus élevé chez ceux qui ont reconnu plus d'annonces que ceux qui ont reconnu peu d'annonces (17% vs 8,3%).

· Même après ajustement avec les autres facteurs, les jeunes qui ont reconnu de nombreuses annonces s'avèrent plus de deux fois plus susceptibles d'être obèses par rapport à ceux qui ont reconnu peu d'annonces.

· Cette association n'est pas vérifiée avec les publicités télévisées sur l'alcool

Le marketing des fast-food peut donc véritablement aller jusqu'à modifier les habitudes alimentaires et pousser à la consommation de produits riches en calories.

Source: Pediatric Academic Societies (PAS) Annual Meeting via Eurekalert (AAAS) “Familiarity with television fast-food ads linked to obesity” (Visuel © Dmitry Sunagatov - Fotolia.com)

Accéder à notre dossier Obésité de l'enfant (1/6) (Santé log Petite Enfance-) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Lire aussi : Fast FOOD, fast DÉPRESSION

La « JUNK FOOD » : Une véritable addiction qui pousse à l'obésité -

Autres actualités sur le même thème