Actualités

GRIPPE AVIAIRE: Hong Kong en état d'alerte

Actualité publiée il y a 10 années 6 mois 1 semaine
Santé publique

On peut parler de résurgence nette du virus H5N1, du virus de la grippe aviaire, mortel dans 60% des cas. Une résurgence manifeste à travers l'Asie depuis le début du mois de décembre, 15 années après l’identification du premier cas en Chine. Après un foyer de grippe aviaire confirmé dans un village près de Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet, mi-décembre, c’est au tour de Hong Kong d’annoncer, au 20 décembre, l’abattage de 17.000 poulets après identification du virus H5N1 de la grippe aviaire au marché de la ville. La grippe aviaire reste endémique dans 6 pays du monde et en 2010-2011, plus de 800 cas ont été signalés.

Au Tibet, la souche H5N1 a tué 290 volailles mais, selon les Autorités, l'épidémie serait sous contrôle et aucune condition physique anormale n'a été signalée chez les personnes en contact avec les volailles infectées. Hong Kong abat aujourd'hui 17.000 volailles après découverte du virus H5N1 au marché de la ville sur 3 poulets trouvés morts de grippe aviaire H5N1, cette semaine.


Hong Kong est en état d'alerte « grave » depuis le résultat positif des tests virologiques. Des organes de pie et de mouette ramassés dans des écoles secondaires de Hong Kong auraient également été testés positifs au virus. L'importation de volailles vivantes est désormais interdite pour 3 semaines.

350 décès humains liés à des cas de grippe aviaire ont été recensés depuis 2003 par l'Organisation mondiale de la Santé. Si le virus a été éliminé de la plupart des 63 pays concernés par des infections, la grippe aviaire est demeurée endémique en Chine mais également au Bangladesh, en Egypte, en Inde, en Indonésie et au Vietnam. Plus de 800 cas ont été signalés en 2010-2011. Ces derniers mois, une résurgence a été observée au Tibet, mais aussi au Cambodge où le virus a fait 8 décès.

Quelques points d'histoire sur l'émergence du virus H5N1 :

En 1996, le H5N1 apparaît pour la première en Chine et en 1997, le virus tue 6 personnes sur 18 infectées à Hong Kong. De 1997 à 2005, après de nouveaux cas confinés à l'Asie du Sud, le virus se propage, en 2005, il est détecté pour la première en Europe et en Afrique. En 2006, il fera 115 décès. 2007, 2008 et 2009 verront d'énormes abattages d'oiseaux avec la résurgence de cas identifiés sur les oiseaux. Enfin, en août dernier, des chercheurs néerlandais vont développer, par mutation successive un super virus H5N1 transmissible sans problème de l'oiseau à l'Homme..

Accéder aux dernières actualités sur la Grippe aviaire

Lire aussi : GRIPPE H5N1: Le supervirus qui inquiète la Sécurité américaine

Autres actualités sur le même thème