Vous recherchez une actualité
Actualités

GRIPPE en France: Premiers cas sporadiques et rhumes en vue

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 3 semaines
GROG

Ce bilan au 3 octobre du réseau des Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe (GROG) annonce les premiers cas sporadiques de grippe en France avec l’apparition de cas sporadiques de grippe A et B. 2 régions sont plus touchées, la Bourgogne et le Midi-Pyrénées. D'autres virus respiratoires circulent actuellement, notamment le picornavirus responsable du rhume.

Ces premières données portent sur la semaine du lundi 24 septembre au dimanche 30 septembre 2012. « Pas de quoi parler de circulation virale », précise le réseau, qui confirme des valeurs habituelles pour cette période de l'année pour les indicateurs d'activité clinique relevés.


Les Grog rappellent le lancement de la campagne de vaccination antigrippale par les autorités de santé, avec un vaccin 2012/2013 qui diffère du précédent pour deux souches sur trois, avec notamment la souche A(H3N2) de la saison passée, à l'origine d'un nombre de cas de grippe significatifs chez les personnes âgées.

Il est temps de se faire vacciner : Le réseau de surveillance rappelle que la circulation de virus grippaux pouvant s'intensifier à tout moment, il reste opportun de vacciner les personnes à risque. Le vaccin est disponible dans toutes les pharmacies depuis le 28 septembre. en pharmacie et est gratuit pour toutes les personnes fragiles jusqu'au 31 janvier 2013:

· Les personnes âgées de 65 ans et plus,

· les personnes souffrant d'une ALD,

· d'insuffisance respiratoire,

· les insuffisants cardiaques,

· les diabétiques et les asthmatiques,

et depuis l'Avis du 13 juillet 2011 du Haut Conseil de la Santé Publique,

· les femmes enceintes à partir du second trimestre de la grossesse,

· les personnes obèses (indice de masse corporel supérieur ou égal à 30).

Pour l'ensemble de ces groupes à risque, le vaccin antigrippal est pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie jusqu'au 31 janvier 2013.

Enfin, les professionnels de santé qui sont en contact régulier avec des personnes fragiles, doivent aussi se faire vacciner pour permettre d'éviter une part importante des infections. Seul un professionnel de santé sur 4 s'est fait vacciner l'hiver dernier, soit une baisse de 7% par rapport à l'hiver précédent. Rappelons que l'objectif de santé publique est une couverture vaccinale de 75% chez les personnes âgées de 65 ans et plus et pour toutes les populations à risque.

Autres actualités sur le même thème