Vous recherchez une actualité
Actualités

HORLOGE BIOLOGIQUE: Troubles du rythme circadien, il existe des traitements!

Actualité publiée il y a 3 années 11 mois 1 semaine
Journal of Clinical Sleep Medicine

Ces nouvelles recommandations de l'American Academy of Sleep Medicine qui précisent les protocoles de traitement des troubles circadiens intrinsèques ont 2 implications. La première, sensibiliser les professionnels, y compris de soins primaires, à l’importance de l’horloge biologique pour la santé et aux conséquences parfois sévères d’une horloge déréglée. Le second message est qu’il existe des traitements. A consulter dans le Journal of Clinical Sleep Medicine.

Il s'agit d'un nouveau guide de pratique clinique, publié par l'American Academy of Sleep Medicine, dans l'objectif d'apporter aux cliniciens des recommandations actualisées pour le traitement des troubles circadiens intrinsèques, c'est-à-dire plutôt « innés » et chroniques, à facteurs génétiques -au contraire des troubles déclenchés par des facteurs environnementaux.


L'American Academy of Sleep Medicine (AASM) rappelle que les troubles du rythme circadien veille-sommeil sont causés par des altérations du système circadien, de ses mécanismes d'entraînement, ou par un défaut d'alignement chronique entre l'horloge interne et l'environnement extérieur. Leurs symptômes les plus fréquents sont la difficulté à s'endormir, l'insomnie et la somnolence excessive. Sans traitement, ces troubles peuvent entraîner de graves problèmes de santé (troubles métaboliques, cancers), des déficiences dans la relation sociale, des difficultés scolaires ou professionnelles et, dans certains cas des problèmes de sécurité.

Ces recommandations couvrent la prise en charge de plusieurs de ces troubles: les insomnies ou hypersomnies intrinsèques (courte ou trop longue durée de sommeil), les troubles du rythme veille / sommeil, le syndrome d'apnée du sommeil (SAOS), la narcolepsie et la cataplexie, les parasomnies (énurésie, nycturie), les troubles moteurs du sommeil (syndrome des jambes sans repos) etc…Elles ne couvrent donc pas 2 types de dérèglements « extrinsèques » fréquents, ceux liés au travail par quart et au décalage horaire. Enfin, ces directives sont basées sur un examen systématique et une méta-analyse de la littérature et, bien entendu centrées sur le patient et sur sa qualité de vie. Parmi les nouvelles recommandations, on notera :

· le traitement « chronométré » par mélatonine (cf Circadin®) pour certains patients,

· la luminothérapie, avec ou sans interventions comportementales pour certains patients,

· la prévention par mélatonine et autres médicaments des troubles du sommeil, pour certains patients âgés.

Enfin, les experts appellent toujours à plus de recherche sur ces troubles intrinsèques.

Source: Journal of Clinical Sleep Medicine 2015 Clinical Practice Guideline for the Treatment of Intrinsic Circadian Rhythm Sleep-Wake Disorders: Advanced Sleep-Wake Phase Disorder (ASWPD), Delayed Sleep-Wake Phase Disorder (DSWPD), Non-24-Hour Sleep-Wake Rhythm Disorder (N24SWD), and Irregular Sleep-Wake Rhythm Disorder (ISWRD). An Update for 2015

Plus de 75 études sur l'Horloge biologique et le rythme circadien

Autres actualités sur le même thème