Vous recherchez une actualité
Actualités

La santé BUCCO-DENTAIRE associée aux résultats scolaires

Actualité publiée il y a 7 années 4 jours 20 heures
American Journal of Public Health

Une mauvaise santé bucco-dentaire, les maladies et la douleur dentaires peuvent aller jusqu’à mettre les enfants en situation d’échec scolaire, selon cette étude de l’école de médecine dentaire de l’Université de Californie. Ces résultats, publiées dans l’édition de septembre de l'American Journal of Public Health montrent aussi ou surtout l’impact d'un accès insuffisant aux soins, lui-même associé à un niveau socio-économique défavorisé lui-même lié à une performance scolaire moindre.

L’étude a porté sur la santé bucco-dentaire, les résultats scolaires et l’assiduité de près de 1.500 enfants socio-économiquement défavorisés des écoles primaires et secondaires de Los Angeles. La même équipe avait déjà démontré que 73% des enfants défavorisés (de Los Angeles) présentent des caries dentaires, leur nouvelle étude montre le lien entre santé buccodentaire et la performance scolaire. Car les enfants qui souffrent ou ont souffert de douleur dentaire s’avèrent 4 fois plus susceptibles d’être « en dessous » de la moyenne par rapport aux enfants à bonne santé bucco-dentaire.

Un facteur très important d'absentéisme scolaire : Une mauvaise santé bucco-dentaire n'est pas seulement associée à des notes inférieures, mais aussi à un taux plus élevé d'absentéisme et pour les enfants et pour les parents. « En moyenne, les enfants du primaire ont manqué en moyenne 6 jours par an, les enfants des écoles secondaires 2,6 jours. En primaire, 2,1 jours d'école manqués sont liés à des problèmes dentaires, et, dans le secondaire, 2,3 jours. Quant aux parents, ils ont manqué 2,5 jours de travail en moyenne, par an pour s'occuper des problèmes dentaires des enfants.


L'accessibilité aux soins dentaires est évidemment le facteur clé, alors que 11% des enfants qui ont un accès limité aux soins dentaires (absence de complémentaire, difficulté de transport…) ont une mauvaise santé buccodentaire, vs 4% des enfants avec un accès facilité aux soins. Les auteurs recommandent que les programmes de santé bucco-dentaire soient davantage intégrés en Santé scolaire et que des études épidémiologiques soient effectuées pour mieux cibler les efforts de prévention, chez les enfants d'âge scolaire.

Source: American Journal of Public Health September 2012, Vol. 102, No. 9, pp. 1729-1734 The Impact of Oral Health on the Academic Performance of Disadvantaged Children (Vignette UFSBD, visuel © Vally - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Santé buccodentaire

Autres actualités sur le même thème