Vous recherchez une actualité
Actualités

Les FEMMES CARDIAQUES ont des bébés filles. Pourquoi?

Actualité publiée il y a 8 années 5 mois 1 semaine
World Congress of Cardiology

Cette nouvelle étude présentée au Congrès mondial de cardiologie organisé par la Fédération Mondiale du Cœur, montre que les femmes cardiaques sont plus susceptibles de donner naissance à des bébés filles plutôt qu’à des bébés garçons. L'analyse, menée sur 200 femmes enceintes atteintes de maladie cardiaque diagnostiquée, montre que 75% de leurs bébés étaient de sexe féminin.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

L'étude a examiné le sexe d'enfants nés de 200 femmes enceintes présentant une maladie cardiaque diagnostiquée. 64% de ces femmes étaient atteintes de valvulopathie, 19% de cardiomyopathie dilatée, 14% avaient une cardiopathie congénitale non corrigée. Ces 200 femmes ont accouché de 216 bébés, dont 75% sont des filles.


« Notre étude est la première portant sur la relation entre le sexe de l'enfant et la maladie cardiaque de la mère », explique le Dr A. Alizadehasl, de l'université de Tabriz, Iran. « Nous espérons que cela déclenchera une enquête plus poussée ». L'étude suggère en effet qu'il peut y avoir une relation entre l'état de santé de la mère et le sexe des bébés qu'elle est capable de mener à terme.
Les fœtus filles pourraient être plus résistants, comme l'a déjà montré une étude publiée en décembre 2011 dans Human Reproduction, le sexe-ratio peut être affecté par d'autres facteurs comme le stress.

Les maladies cardiovasculaires (MCV), dont la crise cardiaque et l'AVC, sont les premières maladies chroniques en termes de mortalité : Chaque année, elles entraînent 8,6 millions de décès dans le monde plus concentrés dans les pays à revenu faibles et modérés.

Cette étude, anecdotique, rappelle tout de même que les femmes aussi peuvent réduire leur risque cardiaque grâce à l'arrêt du tabagisme, la pratique d'un exercice physique, le maintien du poids sain, et un régime alimentaire sain.

Source: World Congress of Cardiology 2012 Women with heart disease more likely to have baby girls (Visuel Fotolia- Santé log PE 5)

Lire aussi: GROSSESSE: Le grand stress fait moins de bébés garçons -

Autres actualités sur le même thème