Vous recherchez une actualité
Actualités

LEUCÉMIE: Toujours Glivec® (imatinib), même après échec de l'interféron!

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 2 semaines
Cancer

Cette étude montre que les patients atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) qui n'ont pas répondu au traitement par l'interféron pourraient tirer un bénéfice très significatif du traitement par imatinib : 68% d’entre eux atteignent une survie d’au moins 10 ans. Publiée dans l’édition de mars de Cancer, la revue scientifique de l'American Cancer Society, ces résultats confirment l’imatinib comme traitement de choix pour ces patients.

L'imatinib, qui bloque la protéine fabriquée par le gène responsable de ce cancer, a révolutionné le traitement et le pronostic des patients atteints de LMC. Aujourd'hui, jusqu'à 93% des patients qui prennent ce médicament en traitement initial de la LMC ont une durée de survie d'au moins 8 ans, alors qu'avant le médicament, la durée de survie moyenne restait comprise entre 3 et 6 ans. Aujourd'hui, Glivec est donc le traitement standard de la LMC. Cependant, restaient des patents d'abord traités par l'interféron dont une grande majorité est passée à l'imatinib mais dont on ignorait le pronostic à long terme.


68% de ces patients ont survécu pendant au moins 10 ans : Le Dr Hagop Kantarjian, du Anderson Cancer Center à Houston (Université du Texas), et ses collègues ont analysé 368 patients atteints de LMC ayant commencé à prendre l'imatinib après échec de réponse à l'interféron. L'équipe constate que 68% de ces patients ont survécu pendant au moins 10 ans vs 20 à 30% des patients n'ayant pas répondu au traitement par interféron et n'ayant pas eu accès à l'imatinib.

Ces résultats viennent donc confirmer définitivement l'efficacité de l'imatinib même après échec du traitement par l'interféron et l'inutilité de considérer d'autres options thérapeutiques.

Autres actualités sur le même thème

Pages