Vous recherchez une actualité
Actualités

MIGRAINE CHRONIQUE: Feu vert pour le Botox au Royaume-Uni

Actualité publiée il y a 7 années 5 mois 1 semaine
NICE

C’est le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) britannique qui vient de donner sa bénédiction à l’utilisation du Botox, par injections, le reconnaissant comme une option de prévention possible pour les patients souffrant de maux de tête chroniques et ne répondant pas à d’autres traitements standards. Mais attention, le Botox ne sera prescrit qu’à un nombre limité de patients, ceux dont la migraine est invalidante au point de nécessiter un traitement préventif. Aux Etats-Unis, le Botox est déjà reconnu comme un traitement possible de la migraine chronique.

Connu pour son usage en cosmétique, le Botox (toxine botulinique de type A) est une neurotoxine purifiée dérivée de la bactérie Clostridium botulinum qui agit en paralysant l'innervation des muscles, ce qui restreint leur mouvement. Il est utilisé dans le traitement d'autres conditions médicales et, en France, a récemment été autorisé pour le traitement de l'incontinence urinaire chez les personnes souffrant de troubles neurologiques entraînant une hyperactivité de la vessie.


Le NICE britannique –équivalent de notre HAS-recommande que le Botox puisse être considéré comme une option pour la prévention des maux de tête chez les personnes souffrant de migraine chronique, c'est-à-dire de maux de tête sur au moins 15 jours chaque mois et n'ayant pas répondu à 3 traitements médicamenteux standards de prévention.Les raisons pour lesquelles le Botox peut contribuer à prévenir la migraine restent néanmoins peu claires :
· Le Botox peut détendre les muscles autour de la tête et ainsi réduire la pression sanguine dans le cerveau.
· Le Botox peut réduire la capacité des nerfs à envoyer leurs signaux de la douleur au cours d'une migraine.

· Le Botox peut empêcher les nerfs d'envoyer des signaux qui mènent à une migraine.

Mais les données issues de la recherche permettent de le considérer comme un traitement possible de la migraine, par injection intramusculaire, sur 31 et 39 sites autour de la tête et sur la nuque. Une nouvelle injection peut être administrée toutes les 12 semaines. Selon ces études, les effets indésirables les plus fréquents sont la douleur au cou, -justement- des maux de tête et la migraine, des paupières tombantes, une rigidité et une faiblesse musculaires. La douleur au cou est le seul effet indésirable survenu à 5% ou plus des patients ayant participé aux différentes études.

Source: NICE May 10 2012 Migraine (chronic) - botulinum toxin type A: final appraisal determination (Visuel NHS)

Lire aussi: MIGRAINE: Le Botox réduit les crises, leur fréquence, leur durée

MIGRAINE : Le BOTOX autorisé en traitement par injection, aux Etats-Unis

Le BOTOX®, bon pour le moral et bon pour les MIGRAINES !

Autres actualités sur le même thème