Vous recherchez une actualité
Actualités

MULTI-VITAMINES: Elles réduisent le risque de cancer chez les hommes

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 2 jours
JAMA

Un comprimé quotidien de multivitamines peut réduire le risque de cancer chez les hommes, selon cette étude publiée dans l’édition du 17 octobre du JAMA. C’est certes une réduction modeste mais significative observée ici chez des hommes d'âge moyen ou plus âgés. Des conclusions qui ne dispensent pas de veiller aux facteurs de mode de vie, comme par exemple, éviter la cigarette et contrôler son poids.

C'est un essai de longue durée (11,2 ans), en double aveugle, mené par des chercheurs du Brigham and Women 's Hospital, de la Harvard Medical School qui a examiné l'impact de la prise quotidienne de suppléments multivitamines sur le risque de cancer chez les hommes d'âge moyen ou plus âgés (moyenne : 64,3 ans). L'étude a porté sur 14.641 professionnels de santé de sexe masculin âgés de plus de 50 ans randomisés en 2 groupes appariés, l'un : « une multivitamine quotidienne », l'autre « une pilule placebo quotidienne ». Les chercheurs ont ensuite comparé chez les 2 groupes les taux de certains types de cancer, le taux d'incidence tous les types de cancer confondus et le risque de décès lié au cancer. Durant l'étude, 2.669 cas de cancer ont été confirmés, dont 1.373 cas de cancer de la prostate et 210 cas de cancer de l'intestin. 2.757 participants (18,8%) sont décédés dont 859 (5,9%) en raison d'un cancer.


Les chercheurs constatent que les participants « multivitaminés » ont, sur la durée de suivi de l'étude donc à 11 ans,

· un taux d'incidence de 17,0 cas/1.000 hommes dans le groupe multivitamines vs 18,3 cas/1000 hommes dans le groupe placebo, soit une réduction de 1,3 nouveaux cas de cancers pour 1.000 hommes âgés de plus de 50

· Un risque inférieur de 8% de cancer, tous cancers confondus, (HR : 0,92, IC : 95% de 0,86 à 0,99)

· Pas de différence significative du risque de cancer de la prostate (HR : 0,98, IC : 95% de 0,88 à 1,09)

· Pas de différence significative du risque de cancer colorectal (HR : 0,89, IC : 95% de 0,68 à 1,17), ni du poumon (HR : 0,84, IC : 95% de 0,61 à 1,14)

· Pas de différence significative du risque de mortalité globale (HR : 0,94, IC : 95% de 0,88 à 1,02)

· Pas de différence significative du risque de mortalité par cancer (HR : 0,88, IC : 95% de 0,77 à 1,01)

Une réduction significative mais modeste du risque global : Les chercheurs concluent que chez les hommes d'âge moyen et plus âgés, un supplément quotidien de multivitamines réduit significativement mais modestement le risque global de cancer et suggèrent que même si la raison principale de prendre des multivitamines est de prévenir les carences nutritionnelles, ces données fournissent un appui pour l'utilisation d'une supplémentation en multivitamines dans la prévention du cancer. A ce stade, les résultats ne sont pas généralisables aux femmes et aux homes plus jeunes. Une supplémentation vitaminique, rappellent les auteurs, ne doit pas se faire sans avis médical. Enfin, il est à rappeler que d'autres études ont suggéré que l'utilisation quotidienne de vitamines à forte dose peut être dangereuse.

Source: Journal of the American Medical Association doi:10.1001/jama.2012.14641 online October 17 2012 Multivitamins in the Prevention of Cancer in Men: The Physicians' Health Study II Randomized Controlled Trial (Visuel Fotolia)

Accéder au Dossier vitamines et Minéraux pour le patient âgé Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Lire aussi : VITAMINES: Quand l'augmentation du risque de décès est à la clé -

Autres actualités sur le même thème