Vous recherchez une actualité
Actualités

NUTRITION, SANTÉ et PERFORMANCE: Vendée Globe, ou comment pallier les carences?

Actualité publiée il y a 8 années 4 mois 3 semaines
CHU Réseau et CHU de Brest

12 skippers du Vendée Globe participent, aussi, à l’étude du Département de Nutrition du CHRU de Brest portant sur les liens entre nutrition, santé et performance en course au large en solitaire. Objectif, apprendre, à travers l’étude de la forme physique des skippers, qui sollicitent leurs corps jusqu’aux limites de la résistance, à pallier les éventuelles carences qualitatives et /ou quantitatives lors des prochaines courses ou, plus généralement, en situation extrême.

En effet, explique CHU Réseau, durant 3 mois ces sportifs ont été soumis à des contraintes physiques et psychologiques extrêmes, 22 heures par jour avec seulement 3 à 4 heures de sommeil par périodes de 20 à 40 minutes, avec une alimentation privée de produits frais au bout de 21 jours. Les conditions climatiques rencontrées sont responsables de fortes sollicitations pour l'organisme des marins. L'ensemble des agressions environnementales (vent, froid, humidité, environnement salin, exposition au soleil) mais aussi l'espace même du bateau sont responsables de nombreuses blessures ou maladies.


L'étude conduite par le Docteur Laure Jacolot, Médecin de la Fédération Française de Voile et le Professeur Jacques Delarue, Chef du Département de Nutrition du CHRU de Brest suit les préparations alimentaires et les répercussions anthropométriques et physiologiques de la traversée. Les chercheurs évaluent l'impact de l'épreuve sur la morphologie des skippers en procédant à un certain nombre de mesures avant le départ et après l'arrivée : perte de poids et de masse grasse, bilan biologique dont marqueurs de dénutrition.

Des données qui vont apporter de précieuses informations pour mieux adapter la ration alimentaire aux zones de navigation (thermogénèse, sudation), aux rythmes physiques (manœuvre, maintien de posture, gestion du temps de veille) et, pour les prochaines courses, aux caractéristiques des vivres embarqués à bord.

Autres actualités sur le même thème